Prix de nantes : la remontee de venus des bordes

Autres informations / 29.09.2012

Prix de nantes : la remontee de venus des bordes

Vénus

des Bordes (Assessor) a toujours galopé en dernière position, sur les 3.500m du

Prix de Nantes. La pensionnaire de François-Marie Cottin n’avait pas de mal à

suivre, au contraire. Elle était plutôt appliquée dans ses sauts. À l’entrée du

tournant final, elle était encore parmi les dernières. Ce n’est que dans la

ligne droite que Vénus des Bordes s’est "réveillée", refaisant mètre

après mètre, pour finalement prendre très sûrement l’avantage. Pourtant, dans

une course peu rythmée, conclue sur un sprint, la tactique de Vénus des Bordes

aurait pu lui être préjudiciable. Mais son petit métier et sa qualité ont fait

la différence. Après des débuts effacés à Enghien, puis une sixième place

synonyme de progrès à Compiègne, Vénus des Bordes a découvert Auteuil par un

succès. Son entraîneur nous en a dit : « Elle le fait avec assez d’aisance

aujourd’hui. C’était sa troisième course et elle avait eu deux bonnes leçons pour

ses deux premiers parcours. Elle montre des progrès. » La tactique de dernière

assaillante convient très bien à Vénus des Bordes et on attend maintenant une

confirmation de sa part. Très jouée, Star Flight (Poliglote) a fait un très bel

effort sur le plat, pour la deuxième sortie de sa carrière. Elle devrait faire

une bonne recrue chez les pouliches lorsqu’elle aura acquis plus d’expérience.

LADIES

VISION VICTIME DU MANQUE DE RYTHME

Deuxième

du second peloton du Prix Finot (L), Ladies Vision (Turgeon) a plutôt bien

couru, après s’être montrée un peu allante. Son entraîneur, Philippe Peltier,

nous a indiqué: « Ils ont été au galop de chasse. C’est une bonne sauteuse,

elle s’est rapprochée rien qu’en sautant, mais la course s’est jouée sur un

déboulé, ce qui ne l’a pas avantagée. Mais c’est une jument d’avenir. » En

devançant Cyti Rose (Sagacity), lauréate du premier peloton du

"Finot", Ladies Vision a confirmé que le second peloton était le

meilleur.

LA

FAMILLE D’UTOPIE DES BORDES

L’élevage

"des Bordes" ne cesse de se distinguer à Auteuil. Après Utopie des

Bordes (Antarctique), gagnante du Prix Edmond Barrachin (Gr3), c’est Vénus des

Bordes qui l’a emporté. Justement, Utopie des Bordes est issue de Miss Berry

(Cadoudal). Miss Berry est la soeur de Nostra des Bordes (Bateau Rouge),

génitrice de Vénus des Bordes, qui est donc la cousine d’Utopie. Vénus des

Bordes est le premier gagnant de sa mère. Deuxième mère de Vénus, Gamine Royale

(Garde Royale) a été une excellente jument, précoce, lauréate du Prix Sagan

(L). Au haras, elle a produit Lutin des Bordes (Épervier Bleu), placé de

Groupe, en steeple à Mérano, et Olivia des Bordes (Antarctique), vainqueur du

Prix Rigoletto (L) et quatrième des Prix Maurice Gillois et Ferdinand Dufaure.

Gamine Royale est la sœur d’une certaine Jasmine des Bordes (Épervier Bleu),

mère de Rollex Borget (Khalkevi), lauréat du Prix de l’Avre (L).