Prix du mesnil (g) : seche ne connait pas la panne

Autres informations / 26.09.2012

Prix du mesnil (g) : seche ne connait pas la panne

Suite à

ses excellents débuts à Deauville, derrière Soblue (Invincible Spirit),

quatrième ensuite du Prix La Rochette (Gr3), Sèche (Speightstown) était le

grand favori du Prix du Mesnil (G). Avant la course, Luis Urbano évoquait juste

la distance de 1.600m comme petit point d’interrogation au sujet de sa

candidature. De l’interrogation, il n’y en pas eu beaucoup pendant la course,

tant Sèche a dominé son sujet. Placé en dernière position par Gérald Mossé, le

cheval s’est rapproché en une fois dans le dernier tournant, se permettant de

faire les extérieurs – et ce, sans que son jockey n'exige d'effort

supplémentaire –arrivant sur la ligne des premiers. Ensuite, Gérald Mossé n’a

eu qu’à le cadencer aux bras pour qu'il se détache nettement de ses rivaux. Ce

mercredi, il était au-dessus du lot. « Nous savions que nous avions un bon

poulain et il y avait juste la question de la distance, nous a confié Luis

Urbano. Je pense que c’est plutôt un cheval de bon terrain. Pour la suite de

son programme, c’est lui qui va nous le dire. » Sèche est engagé dans les Prix

Thomas Bryon et Eclipse (Grs3). Dyne (Montjeu), qui a failli se renverser dans

sa boîte avant le départ, a pris la deuxième place, après avoir bénéficié d’un

bon parcours, derrière l’animatrice Eva Luna (Peintre Célèbre).

LE FRERE

DE STACELITA

Sèche,

élevé par Jean-Pierre Dubois, est particulièrement bien né puisque c’est le

frère de Stacelita (Monsun), auteure du triplé Saint-Alary/Diane/Vermeille

(Grs1), avant d’être exportée aux États-Unis où elle a triomphé l’an dernier

dans les Beverly D. Stakes et les Flower Bowl Invitational Stakes (Grs1). Quant

à son père, Speightstown, cheval de dirt stationné au Kentucky, il a déjà donné

le gagnant du Prix Jean Prat (Gr1) Lord Shanakill.