Prix du point du jour (l) : une listed a point nomme pour silas marner

Autres informations / 22.09.2012

Prix du point du jour (l) : une listed a point nomme pour silas marner

Craon

présente un profil particulier auquel tous les chevaux ne s’adaptent pas. Dans

le Prix du Point du Jour (L), Silas Marner (Muhtathir) offrait des garanties :

pour son unique sortie sur ce parcours, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget

avait triomphé. C’était dans le Prix Hélios Quercus (D), il y a deux ans. Sur

cet hippodrome, être bien placé est souvent un avantage. Jean-Bernard Eyquem ne

s’y est pas trompé, et il a placé Silas Marner dans le sillage de l’animateur,

Paraggi (Iffraaj). Son partenaire a gagné toute la course. Dans la ligne

droite, il s’est facilement détaché et a passé le poteau avec une confortable

avance. « J’ai eu la course idéale, a confirmé Jean-Bernard Eyquem. Mon cheval n’a

jamais tiré, j’avais juste un bon point d’appui dans les mains, et j’ai pu

filer comme je voulais. Je me suis senti vraiment au-dessus des autres

aujourd’hui. À l’abord de la ligne droite, je ne me voyais pas être battu. »

Bien qu’âgé de 5ans, Silas Marner a peu couru. C’est donc un cheval tout neuf

qui remporte sa première Listed. Un succès qui arrive au bon moment, car Silas

Marner est inscrit au catalogue de la vente de l’"Arc".

LA BONNE

FIN DE COURSE DE ZAYADE

Derrière

Silas Marner, Zayade (Country Reel) a "fait un truc". En effet, la

pouliche s’est cabrée dans sa stalle et a perdu de précieuses longueurs au

départ. Malgré tout, elle a bien conclu, pour prendre la deuxième place à

distance. Également attentiste, en raison de son numéro à l’extérieur, Singapore

Joy (Sagacity) a conclu vite, tout à l’extérieur. Henri-Alex Pantall nous a

confié à son sujet : « Je suis content. Nous sommes à notre place, il n’y a

rien à redire. Je regrette un peu son numéro de corde. Avec un autre numéro, je

pense que cela aurait pu jouer quelque chose à l’arrivée. Ici, à Craon, le

numéro de stalles de départ est très important. Avec un numéro extérieur, c’est

toujours assez compliqué… »

LA

SOUCHE DE GRAPE TREE ROAD

Élevé

dans l’Orne par Richard Philipps, Silas Marner est issu d’une bonne souche que

l’élevage Lagardère avait récupérée, celle de Grape Tree Road (Caerleon), frère

de la deuxième mère de Silas Marner et lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1)

ancienne formule, sous les couleurs de Michael Tabor et l’entraînement d’André

Fabre. Street Kendra (Kendor), sa mère, a produit trois pouliches qui se sont

illustrées au niveau Listed, Sara Varas (Turtle Island), Saronis (Poliglote) et

Street Lightning (Best of the Bests). Street Opera (Sadler’s Wells), la

deuxième mère, est à l’origine de Stretarez (Saumarez), un lauréat des Prix

Vicomtesse Vigier (Gr2), de Barbeville (Gr3) et des Ormonde Stakes (Gr3), et de

Street Shaana (Darshaan), lauréate du Prix de Lutèce (Gr3) et troisième du Prix

de Royallieu (Gr2).