Prix panacee (l) : le nez qui fait la difference  pour brasileira

Autres informations / 27.09.2012

Prix panacee (l) : le nez qui fait la difference pour brasileira

Quasiment

côte à côte et devant dans le parcours, Brasileira (Dubai Destination) et Aigue

Marine (Galileo) se sont livrées à un beau mano a mano tout au long de la ligne

droite de ce Prix Panacée (L). Des pouliches ont bien essayé de venir lutter

avec elles, comme Gloomy Sunday (Singspiel), venue à l’extérieur, ou Lumière

Rose (Motivator), qui s’est infiltrée à la corde, mais en vain. Brasileira et

Aigue Marine n’ont jamais pu être inquiétées dans leur lutte pour la victoire.

Sur le poteau, l’animatrice Aigue Marine a dû concéder un minime écart sur son

aînée qui, dans un dernier sursaut, est venue placer son nez au bon moment. «

Sur le but, je n’étais pas sûr d’avoir gagné, reconnaissait Antoine Hamelin,

jockey de Brasileira. Ma partenaire a très bien lutté tout au long de la ligne

droite. C’est une bonne pouliche qui a su se montrer courageuse. » C’est la

deuxième victoire de Listed pour Brasileira qui a remporté le 5 juin le Prix

Urban Sea (L) au Lion d’Angers. Aigue Marine avait également remporté une

victoire à ce niveau, à l’occasion du Grand Prix de Clairefontaine. De ce fait,

Brasileira comme Aigue Marine portaient une surcharge de 2 kilos. En retrait,

il faut noter la bonne rentrée de Bassamba (American Post), venue prendre la

quatrième place. Comme les pouliches montées sur le podium de cette Listed,

elle pourrait être revue dans le Prix Fille de l’Air (Gr3), sur cette piste, le

8 novembre.

UNE

FILLE DE SHIFTING SANDS

Brasileira

a été cédée par le haras de la Louvière à Broadhurst Agency lors de la vente de

yearlings d’octobre en 2009, pour la somme de 85.000 €. Sa mère, Shifting Sands

(Hernando), s’est classée deuxième du Prix Petite Étoile (L) à Saint-Cloud et

quatrième du Prix Vanteaux (Gr3). La troisième mère de Brasileira, Sahara Sun

(Alysheba), a produit Sahara Slew (Seattle Slew), gagnante de Gr2. Brasileira

appartient à la famille de Salpinx (Northern Dancer), lauréate du Prix du

Conseil de Paris (Gr2), et L’Émigrant (The Minstrel), gagnant de la Poule

d’Essai des Poulains (Gr1)