Prix pride of kildare : laristo se montre souverain

Autres informations / 30.09.2012

Prix pride of kildare : laristo se montre souverain

Le Prix

Pride of Kildare est revenu à un bon 3ans, Laristo (Chichicastenango), lequel

s’est montré impérial dans la phase finale. Contrarié sur le plat par Quilmes

(Hurricane Run), en liberté, le pensionnaire de Guy Cherel s’est néanmoins

détaché facilement et son jockey, Cyrille Gombeau, a surtout cherché à éviter

le cheval lâché. Laristo a d’ailleurs passé le poteau relâché. D’abord placé à

l’arrière-garde, il a refait du terrain dans la ligne d’en face, sans forcer.

Dans le tournant final, il allait plus facilement que ses rivaux et il n’a pas

eu à puiser dans ses réserves pour l’emporter. Laristo a laissé une impression

favorable. Son entraîneur nous a confié : « Il avait très bien débuté dans un

bumper, à Fontainebleau, avec la fille de Philippe Peltier. On ne l’avait pas

préparé spécialement pour ses débuts. Il avait simplement sauté. Aujourd’hui,

il continue de progresser, il l’a fait en très bon cheval. J’ai eu quelques

craintes lorsque le cheval en liberté l’a contrarié, car cela aurait pu le

dérégler, mais c’est l’obstacle. » De son côté, Cyrille Gombeau a expliqué : «

C'est un cheval que je découvrais, et sur la haie d'essai, il m'a semblé très

allant. Du coup, j'ai préféré le monter à l'arrière, où il s'est bien détendu.

C'est un très bon sauteur. Je suis venu progressivement dans la ligne d'en

face, et j'ai préféré rester dans le bon terrain. Le plus dur fut le cheval en

liberté, qui s'appuyait contre le rail. Heureusement, j'avais assez de

ressources pour le contrer sur la dernière haie. Il gagne avec beaucoup

d'autorité. »

RUSSBOROUGH

DEBUTE PROPREMENT

Deuxième

à sept longueurs de Laristo, Russborough (Turgeon) a fourni un parcours propre,

se montrant courageux, après avoir évolué aux avant-postes. Son mentor,

Philippe Peltier, nous a déclaré : « Russborough est un poulain que j’aime

beaucoup, qui sera meilleur à 4ans. Il va peut-être courir encore une fois

cette année. Mais ce sera plus un cheval de steeple. » Carilo (Dubai

Destination) possède une solide classe de plat et il s’en est servi pour

conserver la troisième place devant Vertige de Loire (Trempolino), lequel a

tracé un beau dernier kilomètre.

LE NEVEU

DE TICKET TO RIDE

Laristo

est le neveu d’un bon sauteur, Ticket to Ride (Pistolet Bleu), troisième du

Prix Edmond Barrachin (Gr3). Sa deuxième mère, Have a Drink (Hasty Tudor), a

été une spécialiste des parcours coulants, se distinguant à Enghien notamment.

Lady Soul (Tip Moss), mère de Laristo, a gagné quatre courses, dont trois en

obstacle. Laristo est son premier lauréat. Lady Soul est une fille de tip moss,

père notamment de l’excellent Galant Moss, troisième de la Grande Course de

Haies d’Auteuil (Gr1).