Qatar prix gladiateur (gr3) : un match a treize

Autres informations / 16.09.2012

Qatar prix gladiateur (gr3) : un match a treize

On

entend souvent dire qu’en France il n’y a pas de stayers et pourtant, le Qatar

Prix Gladiateur (Gr3) est l’épreuve qui regroupe le plus grand nombre de

partants de toutes les préparatoires au week-end de l’"Arc". Ils sont

treize à vouloir remporter ce Prix Gladiateur, dont deux de ses trois derniers

lauréats, Gentoo (Loup Solitaire), vainqueur en 2010, et Kasbah Bliss

(Kahyasi), lauréat de l’épreuve en 2009. Le premier nommé a beaucoup déçu

depuis son exceptionnelle saison 2010, durant laquelle il a remporté le Qatar

Prix du Cadran (Gr1) et le Prix Royal Oak (Gr1). Il revient progressivement à

son meilleur niveau, mais il paraît difficile de le voir participer à la lutte

finale dimanche, d’autant plus qu’il apprécie surtout le terrain lourd, ce

qu’il ne devrait pas avoir à Longchamp. Le second, Kasbah Bliss, a remporté ce

Prix Gladiateur à deux reprises, en 2008 et 2009. Cheval de classe, il ne va

que dans le bon terrain, ce qu’il aura pour lui ce dimanche. Un peu en dessous

de son meilleur niveau cette année, il n’a plus gagné depuis son sacre dans le

Prix du Cadran en 2011, son unique succès au niveau Gr1.

IVORY

LAND SUR SON TERRAIN

Présenté

par Alain de Royer Dupré, Ivory Land (Lando) est un cheval qui ne va que dans

le bon terrain, ce qu’il a hérité de son père Lando. Capable du meilleur sur

une piste qu’il apprécie, il a les qualités suffisantes pour pallier son manque

de compétition. En effet, Ivory Land n’a pas couru depuis la fin du mois de

mai, rimant avec un succès dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2)… en bon

terrain.

VADAMAR

SOUS DE NOUVELLES COULEURS

Cheval

de classe du lot, Vadamar  (Dalakhani) a

récemment changé de casaque. Autrefois sous les couleurs de Son Altesse Aga Khan,

il a été acquis par des Qataris et portait, jusqu’à sa dernière sortie, les

couleurs de Qatar Bloodstock Limited. Désormais, c'est sous les couleurs

"cerclé jaune et grenat" de Qatar Racing qu’il va se produire. Le

4ans est devenu un stayer de premier plan cette année, mais n’est toujours pas

parvenu à s’imposer sur une distance supérieure à 2.400m. Deuxième du Prix

Maurice de Nieuil (Gr2) sur ce tracé de Longchamp, il reste sur une quatrième

place dans le Darley Prix Kergorlay (Gr2), à Deauville.