“arc” : les jockeys reagissent a leurs numeros dans les stalles

Autres informations / 05.10.2012

“arc” : les jockeys reagissent a leurs numeros dans les stalles

Le

tirage au sort des places à la corde du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) a

eu lieu, vendredi matin, à L'Arc, un bar restaurant du XVIe arrondissement de

Paris. Retransmis en direct sur Equidia, il a livré son verdict sous les yeux

de plusieurs jockeys, venus pour l’évènement. Associé à Saônois

(Chichicastenango), qui partira de la stalle 2, son fidèle pilote, Antoine

Hamelin, a expliqué : « On a une petite étoile au-dessus de la tête. Je suis

très content du tirage. On a eu un bon numéro. On va pouvoir le monter comme

d’habitude, en prenant des coups et en venant finir. » Christophe Lemaire, qui

montera Shareta (Sinndar), laquelle a hérité du 11 dans les boîtes, a confié :

« C’est un numéro idéal. De sa place à la corde, je vais pouvoir regarder à

droite et à gauche pour mieux se placer. Nous partirons à côté d’un leader

"O’Brien", Robin Hood, et nous pourrons nous en servir pour faire le

moins d’efforts possible. Pour moi, la décision de monter Shareta s’imposait.

Elle est très dure et très performante sur la distance classique. De plus, elle

était sûre de courir. Bayrir, pour le moment, est un ton en dessous. Quant à

Kesampour, il a été dominé à deux reprises par Saônois. Mais si le terrain est

très souple, il peut montrer le bout de son nez. » Christophe Soumillon partira

de la stalle 18 avec Orfèvre (Stay Gold). Il a confié : « Ce numéro 18 peut

être très bien comme très mauvais, tout dépendra du déroulement de la course.

Mais après, ce n’est peut-être pas plus mal car il y a pas mal de chevaux

moyens côté corde et en allant en dehors, on pourra se faire ramener par une

roue. »

BERTRAND

BELINGUIER : « NOUS AURONS UNE TRES BELLE EDITION DE L'“ARC” »

Le

président de France Galop, Bertrand Bélinguier, présent pour le tirage au sort,

a déclaré : « Nous aurons une très belle édition de l'“Arc”. Le regret est,

bien sûr, de ne pas voir Danedream. Mais nous avons neuf étrangers et neuf

français avec une confrontation intergénérationnelle superbe. Saônois

rencontrera Camelot, soit les deux gagnants de Derby. On attend environ 60.000

personnes, dimanche à Longchamp. »