Champions day : les yeux rives sur la meteo

Autres informations / 17.10.2012

Champions day : les yeux rives sur la meteo

Dans la

nuit de mardi à mercredi, 12 mm de pluie sont tombés sur Ascot et le terrain y

est déjà mesuré comme souple. Tout ce qui tombe sur l’Angleterre peut empêcher

Frankel (Galileo) de courir sa meilleure valeur, samedi, dans les Qipco

Champion Stakes (Gr1), alors qu'au contraire, cela renforce les chances de

Cirrus des Aigles (Even Top). Tout le monde à les yeux rivés sur le ciel et la

météo, qui évolue beaucoup au fil du temps. Le régisseur de l’hippodrome

d’Ascot a également indiqué dans la presse britannique : « Il a plu dans la

nuit de mardi à mercredi et tout au long de la matinée de mercredi. Le terrain

absorbe bien et reste souple pour le moment. Nous attendons du vent, mais aussi

des averses. Il va continuer à pleuvoir dans la nuit de mercredi à jeudi, comme

la nuit dernière, d’après les prévisions. Si cela continue, il y a des chances

pour que le terrain soit lourd à certains endroits. Mais la situation ne cesse

d’évoluer au fil des heures. » L’entourage de Frankel a promis de courir quel

que soit l'état du terrain à Ascot et bien que le terrain lourd soit un

avantage pour Cirrus des Aigles qui a souvent gagné de loin sur ce type de

surface. Jamais, pour l’instant, Frankel n’a eu à courir sur une piste très

pénible.