Criterium de provence (b) : le ring, nouveau seigneur de l’anneau marseillais

Autres informations / 20.10.2012

Criterium de provence (b) : le ring, nouveau seigneur de l’anneau marseillais

La

préparatoire au Prix Delahante (L), le Critérium de Provence  (B), n’a pas échappé au Sud-Est, totalement

dominateur. Les deux chevaux de Calas, sur les cinq partants, ont pris les deux

premières places. La victoire est revenue à Le Ring (Slickly), qui gagne plus

facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée. Il permet au tandem

Séroul-Rossi de garder son titre dans cette "B" pour la troisième

année consécutive. « Le Ring est un chic poulain,  commentait Frédéric Rossi après la course. Il

gagne plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée et va sûrement

courir le Prix Delahante. Il a débuté en gagnant en 1.200m, mais je commence

maintenant à avoir de l’expérience avec ce très bon étalon qu’est Slickly et

les chevaux de l’élevage de monsieur Séroul. Ce sont des chevaux qui ont de la

qualité et du courage et qui peuvent débuter sur de courtes distances, avant

d’aller sans problème sur 2.000m voire 2.400m. » Le Ring est le propre frère de

Mariage Tardif, gagnant de ce Critérium en 2010, avant de prendre la deuxième

place du Prix Delahante. Deuxième, Pokersly, autre fils de Slickly, a regagné

beaucoup de terrain dans la phase finale. Il prend sa revanche sur Ares d’Emra

(Desert Style) qui venait de le dominer à Marseille. Pokersly pourrait avoir sa

chance dans le "Delahante" s’il venait à le courir. Longtemps en

épaisseur, nez au vent, Squamish (More Than Ready) n’a pu se montrer dangereux

pour finir.

UN FILS

DE JOHA

Élevé

par son propriétaire, Le Ring est un fils de Joha (Johann Quatz), laquelle

défendait déjà les couleurs de Jean-Claude Seroul. Elle avait enlevé le Prix

Georges Trabaud (L). Au haras, elle a donné Mariage Tardif (Slickly), trois

fois placé de Listed dans le Sud-Est. Au total, cinq de ses six produits ayant

couru ont gagné. Deuxième mère de Le Ring, Star des Évées (Moulin) a terminé

troisième du Prix des Sablonnets (L). Le Ring appartient également à la famille

de l’étalon Kaldounévées, puisque Safaroa (Satingo), troisième mère de Le Ring,

est la génitrice de Kaldounévées.