"fighting cirrus", le comeback

Autres informations / 05.10.2012

"fighting cirrus", le comeback

Pour la troisième année consécutive, Cirrus des Aigles (Even Top) va prendre le départ du Qatar Prix Dollar (Gr2), son "Arc" à lui, puisqu’il est privé du "vrai", faute d’attributs qui feraient de lui un mâle. Vainqueur de l’édition 2010 et deuxième l’an passé, battu du minimum par Byword (Peintre Célèbre), "Fighting Cirrus" s’engage cette année dans un contexte particulier. Récemment disqualifié du Prix d’Ispahan (Gr1), qui a eu lieu à la fin du mois de mai, il n’a pas été revu depuis et a même dû attendre longtemps le jour de son retour, en raison d’un abcès mal placé qui mettait du temps à se résorber. Cirrus des Aigles a été contraint de faire l’impasse sur le Grand Prix de Saint-Cloud, les King George VI & Queen Elizabeth Stakes et les International Stakes (Grs1). En route vers les Champions Stakes (Gr1), dont il est le tenant du titre, Cirrus des Aigles va prendre ce Gr2 comme une remise en jambe et une préparation de choix à son rendez-vous avec Frankel (Galileo), prévu le 20 octobre à Ascot.

CHINCHON, L’OPPOSITION DIRECTE

Double vainqueur de Gr1, Chinchon (Marju) est le concurrent le plus menaçant pour Cirrus des Aigles. Lui aussi effectue sa rentrée ce samedi, après avoir brillé à la fin du mois de mai dans l’International Cup (Gr1) à Singapour. Ces deux chevaux sont les seuls lauréats à ce niveau et une lutte se dessine déjà entre eux. Le protégé de Carlos Laffon-Parias fait là une étape à Longchamp avant de reprendre son tour du monde.

COLOMBIAN DE RETOUR EN FRANCE

Troisième de l’Arlington Million (Gr1) le 18 août et quatrième du Prix du Jockey Club (Gr1) l’année dernière, Colombian (Azamour) est de retour en France. Le protégé de John Gosden est un cheval honnête et régulier, qui, sans être un champion, est capable de triompher au niveau Groupe, ce qu’il a démontré sur la piste de Sandown au début de la saison. Il aura fort à faire samedi, mais peut espérer un bon accessit. Maxios (Monsun), vainqueur de la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3), Don Bosco (Barathea), lauréat du Prix Gontaut-Biron (Gr3) et Saga Dream (Sagacity), troisième de ces deux épreuves, auront aussi leur mot à dire, dans une moindre mesure.