La montee en puissance de la motteraye

Autres informations / 25.10.2012

La montee en puissance de la motteraye

Déjà en

vue lors des ventes d’août, où ils avaient cédé un fils de Dubawi pour 450.000

€ et terminé à la dixième place des vendeurs en dépassant le million d’euros de

C.A. pour onze poulains vendus, Lucie Lamotte et Gwenaël Monneraye, de La

Motteraye Consignment, ont réalisé une très belle vente d’octobre. En partie 1,

ils se sont même classés à la deuxième places des consignors en terme de volume

de transactions, juste derrière le haras d’Etreham, pour un prix moyen de

66.600 €, ce qui les place en tête du palmarès. Jeunes professionnels, ils

montent en puissance régulièrement depuis leur installation, en décembre 2009.

« Nous savions que nous avions un bon lot, mais nous avons eu quelques bonnes

surprises, comme une fille de Lawman achetée 26.000 € foal et que nous avons

vendue 125.000 €, nous ont-ils expliqué. C’est surtout une récompense pour nos

clients, qui nous font confiance depuis le début. Ce sont souvent des gens de

notre génération, qui choisissent très bien leurs chevaux. Nous n’avons plus qu’à

parachever leur travail ! Il faut aussi souligner l’excellent travail de

Guillaume Cousin qui a sélectionné les poulains du catalogue. Le passage de la

vente sur un format de trois jours a été bénéfique. La partie 1 a généré un

excellent marché, et cela s’est tenu jusqu’à la fin. » Le jeune couple est

installé à côté de Livarot et travaille main dans la main. « Nous avons trouvé

notre équilibre. Lucie s’occupe de toute la partie soins et nutrition, alors

que je me concentre sur le travail des poulains. Cela fonctionne bien ainsi »,

poursuit Gwenaël Monneraye. La prochaine étape devrait être l’acquisition de

leur propre structure : « Actuellement, nous louons la propriété sur laquelle

nous sommes installés. Nous cherchons à acheter une structure plus grande et

plus fonctionnelle… »