L’absence de plusieurs stars pese sur la vente de l'“arc”

Autres informations / 07.10.2012

L’absence de plusieurs stars pese sur la vente de l'“arc”

Plusieurs

gros numéros de la vente de l'“Arc” étaient finalement absents, samedi à

Saint-Cloud. Le forfait d’Immortal Verse (Pivotal)  était connu depuis plusieurs jours, mais

Léaupartie (Stormy River) et Lucayan (Turtle Bowl) ont décliné l’invitation au

dernier moment. La vente a logiquement souffert de l’absence de ces fers de

lance, mais le "wild card" Mutin (Kentucky Dynamite), invaincu en

deux sorties, a assuré le spectacle, étant adjugé 700.000 € à Hubie De Burgh,

qui a déclaré que le poulain serait entraîné en Europe. Dans ce type de ventes,

les indicateurs sont difficilement comparables d’une année sur l’autre, tant

les résultats peuvent fluctuer en fonction de quelques numéros seulement

inscrits au catalogue. Les chevaux sont majoritairement destinés à l’export et

pour attirer les investisseurs, il faut qu’ils répondent à tous les critères,

ce qui rend particulièrement difficile la constitution du catalogue.

Logiquement, avec l’absence des numéros précités, les prix moyen, à 163.200 €,

et médian, à 110.000 €, sont en repli par rapport à 2011, année marquée par la

vente de Glorious Sight (Singspiel), vendue 1.700.000 €. Néanmoins, les

acheteurs pour Dubaï, Hongkong, les États-Unis et l’Australie ont de nouveau

répondu présent.

 

LES

FAITS MARQUANTS

MUTIN

RESTE EN EUROPE

#20

MUTIN 700.000 € KENTUCKY DYNAMITE & MYTOGRAPHIE, PAR ANABAA

Acheteur

: Hubie de Burgh

Vendeur

: Christiane Head-Maarek

Mutin se

présentait invaincu en deux sorties, ayant à chaque fois fait impression.

C’était donc logiquement l’un des poulains les plus regardés de la vente. Marie

Debeusscher est montée assez haut dans les enchères, mais elle a finalement été

battue par Hubie de Burgh, qui a poussé jusqu’à 700.000 € pour emporter le 2ans

de la famille Head. Il nous a confié : « Je l’ai acheté pour un client de

longue date. Il pourrait faire un poulain de Derby l’an prochain. C’est

vraiment un superbe cheval. Il restera à l’entraînement en Europe, mais rien

n’est encore décidé. »

 

CAY

VERDE ET AVANTAGE S’ENVOLENT POUR HONG-KONG

#6 CAY

VERDE 320.000 € BAHAMIAN BOUNTY & ALL QUIET, PAR PICCOLO

Acheteur

: Howard Liang

Vendeur

: Mick Channon

Cay

Verde fait partie de ces chevaux vendus avec un engagement dans l’un des Grs1

de dimanche, en l’occurrence le Prix de l’Abbaye de Longchamp. Le 2ans entraîné

par Mick Channon ne devrait pas participer au sprint dimanche, mais il a changé

de propriétaire. C’est le Hongkongais Howard Liang qui l’a emporté pour 320.000

€. Il avait déjà acheté Cool Dude (Lemon Drop Kid) l’an dernier pour 310.000 €

 

#52

AVANTAGE 380.000 € LAYMAN & TERRITORIAL, PAR SELKIRK

Acheteur

: Howard Liang

Vendeur

: Pia Brandt

Plusieurs

chevaux défendant la casaque de Gérard Augustin-Normand passaient en vente.

Forces of Darkness (Layman) a été rachetée 670.000 €, alors que Miss Lago l’a été

pour 620.000 €. Finalement, le 2ans Avantage (Layman), deuxième du Prix La

Rochette (Gr3), a été adjugé 380.000 € à Howard Liang, qui avait investi plus

tôt dans un autre 2ans de qualité, Cay Verde. Le poulain va donc prendre la

direction de Hongkong. Il va courir dimanche le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1)

avec la casaque de son nouveau propriétaire, celui de California Memory.

 

STREET

SECRET DEVRAIT ALLER AUX ETATS-UNIS

#7

STREET SECRET 260.000 € STREET CRY & ALWAYS AWESOME, PAR AWESOME AGAIN

Acheteur

: Oceanic Bloodstock

Vendeur

: Pia Brandt

Cette

pensionnaire de Pia Brandt, qui n’a couru que onze fois à l’âge de 4ans,

prenant notamment la deuxième place du Prix Luth Enchantée (L), a attiré les convoitises

de Michel Zerolo, qui a signé le bon à 260.000 €. Le courtier nous a expliqué :

« Rien n’est encore décidé quant à son avenir. Je l’ai achetée pour un client

européen qui va peut-être l’exploiter aux États-Unis. Son modèle, son pedigree

et ses performances m’ont séduit. Je pensais qu’elle ferait entre 200 et

300.000 €, son prix rentre donc parfaitement dans la fourchette. » Street

Secret avait été achetée 48.000 Guinées en février 2012 à Tattersalls et a pour

troisième mère Allegretta, génitrice d’Urban Sea. C’est donc la grande famille

que l’on connaît, représentée par Masterstroke (Monsun), dimanche dans l'“Arc”.

 

DEUX

ACHATS D’IMPORTANCE POUR ROBERT NG

#12

AMIENS 205.000 € GALILEO & DORDOGNE, PAR THUNDER GULCH

Acheteur

: Rupert Pritchard-Gordon

Vendeur

: André Fabre

Amiens

n’a débuté que cette année, mais s’est vite révélé comme un cheval de tenue

intéressant. Il a terminé quatrième du Prix de Lutèce (Gr3). Rupert

Pritchard-Gordon a signé le bon à 205.000 €. Il nous a expliqué : « Je l’ai acheté

pour Robert Ng, qui a eu des chevaux chez moi, notamment Light of Joy, deuxième

du Prix de Fontainebleau (Gr3). Amiens va rester à l’entraînement chez moi l’an

prochain. »

 

#39

PRINCE MAG 290.000 € ZAMINDAR & PRINCESS D’ORANGE, PAR ANABAA

Acheteur

: Rupert Pritchard-Gordon

Vendeur

: A. Couétil

Après

avoir acheté Amiens pour 205.000 €, Rupert Pritchard-Gordon est monté jusqu’à

290.000 € pour acquérir Prince Mag, récent deuxième du Prix Prince d’Orange (Gr3).

L’entraîneur agissait de nouveau pour Robert Ng. Rien n’est encore décidé quant

à l’avenir du poulain.

 

GAIETE

APRES TEN YEARS AFTER…

#30

GAIETE 180.000 € KENTUCKY DYNAMITE & GRENADE, PAR BERING

Acheteur

: Alain Bonin

Vendeur

: Carlos Laffon Parias

C’est un

tout récent propriétaire qui s’est offert la 2ans Gaieté, laquelle met à

l’honneur son père Kentucky Dynamite, peu de temps après les 700.000 € réalisés

par Mutin. Jean-François Vignion avait déjà acheté Ten Years After (Shirocco)

yearling, lequel a gagné deux courses ensuite. Il nous a expliqué : « J’avais

repéré deux chevaux dans cette vente, Mutin et cette pouliche. Mutin est parti

trop cher pour nous, et je suis donc ravi d’avoir pu acheter la pouliche. Je

suis tout récent dans les courses, mais pas dans le cheval, puisque je suis

chef d’entreprise dans ce domaine, car je commercialise dans beaucoup de pays

différents de l’équipement pour le cheval et le cavalier. Nous essaierons peut-être

d’acheter un yearling en octobre à Deauville. »

 

DESTINATION

DUBAÏ POUR MOONWALK IN PARIS

#46

MOONWALK IN PARIS 310.000 € ORATORIO & SHINING GLORY, PAR SINGSPIEL

Acheteur

: Anthony Stroud

Vendeur

: Jean-Claude Rouget

Moonwalk

in Paris aurait dû courir le Prix Daniel Wildenstein (Gr2) mais le terrain

lourd a eu raison de lui. Il était bien présent à Saint-Cloud pour y passer aux

enchères. C’est Anthony Stroud qui l’a acheté pour 310.000 €. Le courtier britannique

nous a expliqué : « Je l’ai acheté pour le Carnaval de Dubaï. C’est le genre de

chevaux qui réussit là-bas, même si ce n’est pas facile de passer derrière

Jean-Claude Rouget ! Je ne sais pas encore chez quel entraîneur il va aller… »