Le defi des defis par michel bodiguel

Autres informations / 23.10.2012

Le defi des defis par michel bodiguel

 « Rarement, au fil de ses jeunes années, le

Défi du Galop n’aura autant justifié son ambitieux objectif que dans cette 14e

étape de Nantes. Défi d’abord d’un match au sommet entre le leader Aizavoski et

ses poursuivants, Tigre d’Or, le régional de l’étape vainqueur à Craon, et

Griraz, lauréat de l’étape de Cagnes-sur-Mer. Défi du ciel encore qui, jusqu’à

ces dernières heures, a fait peser sur la réunion l’hypothèse d’une annulation.

Combien d’heures d’écoute angoissée de la météo locale par des dirigeants nantais

partagés entre le doute et la résignation ? Combien de kilomètres parcourus,

heure après heure, par Gilles Tartoué, le responsable des pistes, pour

s’assurer, pas à pas, d’un indice de confiance sur l’état du terrain ? Défi

toujours des impondérables de dernière minute comme celui de stalles de départ

défaillantes qu’il a fallu remplacer dans l’urgence, ce qui aura permis

d’apprécier la superbe réactivité de David Aélion et de Christophe Bohne de la

direction des programmes et régions de France Galop comme la solidarité de

l’équipe de Saint-Cloud autour de son directeur Jean-Guillaume d’Orglande. Défi

enfin de l’image que symbolise l’épreuve dans le dépassement de l’effort des

concurrents et de l’entourage qui les y prépare, mais aussi celui des sociétés

organisatrices qui n’hésitent pas à tutoyer l’extrême pour viser l’excellence.

»