Le maiden de mutin fait encore parler de lui

Autres informations / 22.10.2012

Le maiden de mutin fait encore parler de lui

Animateur du Prix du Conservatoire (F), Kokaltash (Haafhd) a tenu jusqu’au bout pour remporter la première victoire de sa carrière en deux sorties. Dans la ligne droite, sur ce terrain très lourd, Mister Tee (Manduro) et lui se sont nettement détachés et les écarts au passage du poteau ont été vraiment conséquents. « Il gagne bien, commentait Mikel Delzangles, entraîneur de Kokaltash après la course. Pour ses débuts, sa huitième place n’était pas mauvaise et le maiden dans lequel il a couru s’est avéré très bon. Pour la suite de son programme, je ne sais pas trop encore. » Kokaltash n’avait pas été revu depuis ses débuts, le 27 juillet. Il se classait alors huitième du Prix de Thimecourt (F) remporté par Mutin (Kentucky Dynamite) sur 1.400m, à Chantilly, dans une course où les attentistes comme lui ont eu du mal à revenir. Dans cette épreuve, parmi les battus se trouvaient des chevaux comme Us Law (Lawman) et Pilote (Pivotal), qui ont fait du chemin depuis.

UN DESCENDANT DE KOZANA

Élevé par S.A. Aga Khan, son propriétaire, Kokaltash ne fait pas partie des branches les plus connues de la casaque verte à épaulettes rouges. Sa mère, Kozaka (Mark of Esteem) a gagné une course en trois sorties à La Roche-Posay. Elle a déjà produit Kozani (Zamindar), lauréat en débutant à 3ans à Fontainebleau en septembre. La troisième mère de Kokaltash, Kozana (Kris), a gagné le Prix de Malleret (Gr2) et le Prix de Sandringham (Gr3 à l’époque). Elle a également terminé deuxième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) et troisième de l’"Arc" (Gr1).