L’ecurie des preux : une autre façon de decouvrir la vie de proprietaire

Autres informations / 28.10.2012

L’ecurie des preux : une autre façon de decouvrir la vie de proprietaire

Sur le

même principe que les écuries de Groupe, l’Écurie des Preux donne au

"propriétariat" une accessibilité nouvelle. Mais, la différence est

qu’ici les personnes qui deviennent membres de l’Écurie sont des parrains et

non des actionnaires. L’interlocutrice de cette écurie, Sylvie Le Gall, nous a

éclairés sur l’Écurie des Preux.

JOUR DE

GALOP. - COMMENT FONCTIONNE L’ECURIE DES PREUX ?

Sylvie

Le Gall. - Nous proposons d’être parrain de l’Écurie. C’est-à-dire que les

personnes qui deviennent parrains ne sont pas associées sur les gains mais

elles ne le sont pas non plus sur les pertes des chevaux de l’Écurie. Elles n’ont

également pas à investir lors de l’achat des chevaux. Nous proposons une sorte

d’expérience "à blanc" de la vie de propriétaire. Nos parrains

bénéficient d’un suivi des chevaux de l’Écurie via un accès personnel sur le

site de l’Écurie, sur lequel ils retrouvent tout ce qu’il faut savoir sur leurs

protégés. Ils ont également accès, sur les hippodromes, à tout ce à quoi les

propriétaires ont accès. Nous offrons aussi à nos parrains un coffret de

bienvenue qui contient tout ce dont les propriétaires ont besoin pour vivre

leur expérience (jumelles, invitations sur les hippodromes, carnet de

courses…).

QUELS

SONT DONC LES OBJECTIFS DE L’ECURIE DES PREUX ?

Les

objectifs sont triples. D’une part c’est de mettre de possibles propriétaires

de demain dans le bain en leur faisant découvrir le côté technique de la vie de

propriétaire, c’est-à-dire ce qui se cache derrière les courses. Si des

personnes hésitent, dans un premier temps, à devenir parrains de l’Écurie des

Preux, elles bénéficieront de l’expertise technique dont elles ont besoin et du

contact du carnet d’adresses que nous avons. Il y a également un objectif de

loisir, car, pour 120 € par an, des parrains peuvent vivre la vie de

propriétaire avec beaucoup d’avantages et avec pour seule contrepartie la cotisation

qu’ils versent annuellement. Enfin, l’objectif, pour les actionnaires de

l’Écurie, c’est de valoriser les poulains de la région qui sortent de

l’élevage. Avec ce système, il n’y a pas d’achat de chevaux. Ils viennent tous

d’élevages, ce qui diminue les coûts d’entretien.

SI L’ON

EST PARRAIN, QUE PEUT-ON ESPERER ?

Nous

sommes clairs, il n’y a pas d’intéressement sur les bénéfices. Mais tout ce que

l’on demande, c’est une cotisation de 120 € par an, rien de plus, pour devenir

parrain. Cela apporte tous les avantages que nous avons cités et permet de

découvrir la vie de propriétaire dans un cadre bien établi, avant, si on le

souhaite, de devenir propriétaire à part entière. Aujourd’hui, l’Écurie des

Preux a cinq chevaux en location, ce qui permet de courir assez souvent et donc

de vivre une vraie expérience. L’Écurie des Preux est une sorte de guide qui

offre l’expérience de la vie de propriétaire, sans les contraintes.