Prix bay archer : revelation(s) attendue(s)

Autres informations / 01.10.2012

Prix bay archer : revelation(s) attendue(s)

Le Prix

Bay Archer s’offre aux pouliches et juments de 4 et 5ans, sur les

"balais". Cette épreuve révèle souvent des pouliches douées et a

tendance à sourire un peu plus aux 4ans, comme en témoignent les trois

dernières éditions, où seulement deux 5ans se sont glissées parmi les cinq

premières à l’arrivée. Mais cette année, les aînées semblent le mieux loties,

avec notamment la présence d'Apple’s Leana (Saddler Maker), qui a débuté cette

année par une troisième place dans le Prix Rohan (L), au début du mois de mars.

Pas revue depuis, la jument de Philippe Peltier découvre la piste d’Enghien et

peut manquer de condition. Mais son entraîneur nous a habitué à ne présenter

que des chevaux prêts, même lorsqu’ils effectuent leur rentrée. Elle aussi âgée

de 5ans, Tamara (Poliglote) se présente quant à elle en pleine possession de

ses moyens. La protégée d’Alain Couétil est à créditer d’une remarquable

régularité et n’est pas sortie des deux premières places lors de ses sept

derniers parcours. Elle s’est facilement imposée à Saint-Brieuc en débutant à

l'obstacle, devançant All In (Trempolino), qui a gagné depuis à Clairefontaine.

Notons que Tamara va évoluer pour la première fois sous les couleurs de Daniel

Augereau, l’auteur du rapport du même nom, rendu à François Fillon début

septembre l'an dernier et destiné à faire évoluer la filière hippique. Du côté

des 4ans, retenons Sanrivale (Enrique), une bonne jument de plat qui débute en

obstacle. Passée des boxes de Daniel Rabhi à ceux de Yann-Marie Porzier, elle a

pour elle son expérience des courses plates, discipline dans laquelle elle a

couru vingt-cinq fois, pour trois victoires, dix places (dont de Listed et de

Gr3) et une valeur qui a atteint jusqu'à 46,5. Enfin, évoquons aussi la

débutante Coeur de Plume (Great Pretender), qui dépend de l’entraînement de

Guillaume Mousnier. Cette pouliche est née de Belle Plume

Rose

(Rose Laurel), une bonne jument d’Auteuil qui a fini deuxième d’un Prix

Fondeur. Cette dernière est la soeur de Plume Noire (Sheyrann), lauréate à

Auteuil et Enghien, et troisième du Prix Sytaj (L).