Prix claude le lorrain (l) : saindor s’offre bel la vie

Autres informations / 11.10.2012

Prix claude le lorrain (l) : saindor s’offre bel la vie

Avec la

présence de Saindor (Saint des Saints) au départ du Prix Claude Le Lorrain (L),

le rythme promettait d’être sélectif. Comme lors de sa dernière victoire sur

cet hippodrome, Saindor a pris la direction des opérations et, sous son

impulsion, le peloton s’est vite scindé en deux. Bel la Vie (Lavirco),

Brighter

Later (Turgeon) et Grand tard (Tôt ou Tard) sont restés à portée de fusil de

l’anglais, mais tous les autres galopaient à distance respectable. En cheval

dur, Saindor n’a jamais cédé, et si Bel la Vie a paru un instant pouvoir le

dominer après le saut de la dernière haie, il a dû se contenter de terminer à une

demi-longueur de Saindor. Tom George était présent à Auteuil et a expliqué : «

C’est un très bon cheval. La dernière fois, il était plus frais et avait donc

été plus brillant. C’était mieux aujourd’hui. Sa victoire est une récompense

pour tous les gens qui ont travaillé sur son cas. Il a eu une vraie course

aujourd’hui, aussi allons nous lui accorder un petit temps de repos puis nous

verrons si le Grand Prix d’Automne n’arrive pas trop vite pour lui. »Bel la Vie

retrouvait quant à lui les haies, après un succès en steeple pour sa rentrée

après un an d’absence. Ce jour-là, le cheval se présentait enrobé. Il l’était

moins aujourd’hui, mais Bertrand Lestrade a déclaré : « J’ai cru que j’allais

pouvoir aller chercher l’anglais, mais il lui manquait encore un petit quelque

chose aujourd’hui. Il va encore progresser sur cette sortie et sera bien pour

son objectif. » Cet objectif, cela devrait être le Grand Prix d’Automne (Gr1).

Une course que visait aussi Yann Porzier pour Grand Tard, qui se comporte très

bien vu sa faible expérience face à ses rivaux, une donnée à prendre en

considération sur un terrain aussi pénible.

UNE

SOUCHE VAGNE

Lors du

dernier succès de Saindor, le courtier Pierre Boulard nous avait expliqué : «

J’ai acheté Saindor foal à André Vagne, le père de Bruno. Il n’avait pas de

bons jarrets, mais il me plaisait. Ensuite, je l’ai revendu et il a fait la

carrière qu’on lui connait. » Mère de Saindor, Flèche d’Or (Saint Cyrien) a

remporté un steeple à Guingamp. Saindor est son premier lauréat.