Prix de la gascogne (l) : pythagore s’offre formosa joana has avant le "grand steeple

Autres informations / 02.10.2012

Prix de la gascogne (l) : pythagore s’offre formosa joana has avant le "grand steeple

Dernière

préparatoire au Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), le Prix de la Gascogne (L)

a été une vraie course. Compagne d’entraînement de Pythagore (Kahyasi), Sirène

d’Ainay (Dom Alco) a pris les devants, fidèlement à ses habitudes. Elle a

emmené le peloton à un bon train, en dépit de quelques fautes. Pythagore a,

lui, attendu au centre du peloton. Il a toujours évolué à la corde et n’a fait

mouvement qu’au bout de la ligne d’en face. Moment choisi pour se rapprocher

par Sylvain Dehez, en selle sur Formosa Joana Has (Turgeon). De retour à

Enghien, la reine 2011 des lieux paraissait alors capable de reprendre le cours

de ses succès sur le plateau de Soisy. Mais, après avoir été contrariée à

l’avant-dernière haie, elle n’a pu inquiéter Pythagore, lequel s’est donc

offert Formosa Joana Has, la dernière lauréate du Grand Steeple d’Enghien. Ce

qui en dit long sur sa progression depuis le début de l’année.

Incontestablement, Pythagore est le roi des lieux et n’entend pas partager son

trône. Et ce, même si Sylvain Dehez n’a pas été dur avec Formosa Joana Has,

sachant que l’objectif est pour plus tard. La pensionnaire de Jean-Paul

Gallorini s’est d’ailleurs fait ravir le premier accessit par Al Bucq

(Goldneyev). Propriétaire-éleveur de Pythagore, Jean-Pierre Colombu nous a

confié : « Nous avions décidé de courir ce mardi car le cheval était très bien.

Et en obstacle, lorsque les chevaux sont bien, il faut courir. Si Emmanuel

Clayeux [entraîneur du cheval, ndlr] avait senti qu’il fallait lui laisser plus

de temps pour récupérer, nous n’aurions pas couru. Nous devrions avoir un beau

"Grand Steeple d’Enghien" car les trois premiers n’ont pas eu de

course difficile. Reste la distance de 5.000m. » Jockey de Pythagore, Jonathan

Plouganou a ajouté : « Il ne faut pas oublier que Formosa Joana Has revenait en

steeple. Aujourd’hui, ce n’était pas l’objectif, mais il le fait plaisamment. Il

est vraiment très à l’aise à Enghien. » Pythagore reste maintenant sur quatre

victoires consécutives à Enghien.

AL BUCQ,

PROMETTEUR DEUXIEME

Pour sa

deuxième sortie sur le steeple, Al Bucq a confirmé ses bonnes dispositions pour

cette discipline. Après avoir patienté, il a fini vite pour accrocher la

deuxième place, malgré son manque d’expérience sur les gros obstacles. Son

mentor, Patrick Chevillard, nous a déclaré : « Le but du jeu en participant à

cette épreuve, était d’arriver prêt pour le "Grand Steeple". Ce sera

le cas. Son pilote n’a pas été dur avec lui. Sinon, il y aurait pu avoir lutte

avec le vainqueur. Ce n’est que sa deuxième sortie en steeple, c’est donc

prometteur. À présent, nous allons nous faire plaisir dans le "Grand

Steeple". Même nous pouvons nous interroger sur ses capacités à tenir la

distance. » Au regard de sa façon de courir, Al Bucq devrait pouvoir tenir les

5.000m, car il attend longuement avant de venir finir.

FORMOSA

JOANA HAS N’A PAS A ROUGIR

Sur le

"papier", on peut être déçu par la troisième place de Formosa Joana

Has, dont la cote est tombée à 7/10. Mais il ne faut pas oublier qu’elle

revenait des haies d’Auteuil, où le rythme n’a rien à voir avec le steeple

d’Enghien. Elle ne finit pas très loin et contrairement à Pythagore et Al Bucq,

Formosa aura l’avantage de connaître la distance qui sera proposée le 27

octobre. En retrait, on notera le bon effort de Madox (Trempolino), pour lequel

Jacques Ricou a pris l’avion de Marseille, où il a gagné la deuxième course du

programme, afin de se rendre à Enghien

PYTHAGORE

: UN NOM ORIGINAL

Pythagore

porte le nom du célèbre philosophe et mathématicien grec, auteur du théorème de

mathématiques du même nom. Jean-Pierre Colombu nous a raconté : « Avant d’être

chirurgien, j’ai fait des études de "maths supp" et le nom de

Pythagore est un petit clin d’oeil. J’ai aussi une prédilection pour la

République Tchèque, mon beau-père étant originaire de ce pays. C’est d’ailleurs

pour cette raison que la soeur de Pythagore, née en 2009, se nomme Prague. De

même, Karluv Most, vainqueur du Grand Prix de Madrid (A), est le nom tchèque du

Pont Charles, situé à Prague. J’avais aussi nommé Lucayan, Karolinum, avant

qu’il ne soit débaptisé. »

LA

SOUCHE DE PEINTRE CELEBRE

Pythagore

est le meilleur produit de sa mère Peony Girl (Phantom Breeze), laquelle a

gagné quatre courses plates, déjà sous les couleurs de Jean-Pierre Colombu.

Cette dernière est une poulinière douée puisque cinq de ses sept produits ayant

déjà couru, ont passé le poteau en tête. Son dernier produit est issu d’Enrique

et ressemble beaucoup à son père. Pythagore est également le neveu d’Evening

World, deuxième de Gr3 en plat, à Sandown, avant d’enlever ses deux premières

courses sur les haies. Et si l’on remonte jusqu’à la troisième mère de Pythagore,

Pétroleuse (Habitat), on se rend compte qu’il s’agit de la souche du crack

Peintre célèbre, lauréat du "Jockey Club" et de l'“Arc”. En effet,

Pétroleuse est la mère de Peinture Bleue (Alydar), gagnante de Listed en plat,

avant de donner le jour à Peintre Célèbre, mais aussi Pointilliste (Giant’s

Causeway) et Peinture Rare (Sadler’s Wells), deux chevaux de Groupe. Il s’agit

d’une des plus belles familles Wildenstein.