Prix esmeralda (b) : baie d’honneur gagne son etoile avant de viser les groupes

Autres informations / 05.10.2012

Prix esmeralda (b) : baie d’honneur gagne son etoile avant de viser les groupes

Placée

en dernière position par Jean-Baptiste Hamel, Baie d’Honneur (Baroud d’Honneur)

a réalisé une drôle de ligne droite dans le Prix Esmeralda (B) pour s’imposer

nettement. Devant, Amarantine (King’s Best) a mené à un train soutenu, suivie

par Galateia (Dansili) et Astroglia (Montjeu). Sur un terrain très souple, la

pensionnaire de Francis Graffard n’a pu aller au bout de son entreprise.

Galateia a également marqué le pas, alors que Baie d’Honneur, profitant de

cette allure rapide, a produit une longue accélération qui lui a permis de

franchir le poteau cinq longueurs devant Astroglia, alors qu’Amarantine a

préservé la troisième place. Même si le train très vif a quelque peu décousu la

course et que les attentistes ont donc été avantagées, Baie d’Honneur mérite

une JDG rising star, vu son envolée dans la ligne droite.

DU 100 %

DE WATRIGANT

C’est

une victoire familiale, puisque Baie d’Honneur appartient à Axelle Nègre de

Watrigant, qu’elle est entraînée par son époux Damien, et que le couple l’a

élevée. Damien de Watrigant nous a expliqué : « C’est une pouliche qui a

toujours bien travaillé le matin, et que nous estimons. Elle avait gagné pour

ses débuts, avant de finir quatrième d’une Listed, tout près, pour sa deuxième

sortie, et sur 1.200m, une distance trop courte pour ses aptitudes. La dernière

fois, elle est battue par Sahawar (Dark Angel), un poulain entraîné et estimé

par Christophe Ferland. Je me disais que face aux pouliches, elle pouvait

gagner une course comme celle-là. Le terrain souple ne l’a pas dérangée, comme

ses origines le suggéraient. Il faut la monter ainsi, à l’arrière-garde, pour

qu’elle soit décontractée. On pourrait la revoir en piste cette année, au

niveau Groupe. » Il reste deux Groupes réservés aux femelles : le Prix des

Réservoirs (Gr3, le 24 octobre), sur le mile, et le Prix Miesque (Gr3, le 6

novembre), sur 1.400m.

LA

PROPRE SŒUR DE GRIS D’HONNEUR

Baie

d’Honneur avait été présentée yearling aux ventes Osarus, et avait été rachetée

pour 1.500 €. « Elle est née tard, et ce n’était pas une pouliche de vente.

Comme nous l’aimions et que personne n’en voulait, nous l’avons gardée ! Elle a

été débourrée tard et a commencé à travailler en janvier seulement », nous a

encore expliqué Damien de Watrigant. La mère de Baie d’Honneur, Belle Lagune

(Barathea) est restée inédite en compétition mais s’est avérée une bonne

poulinière, puisqu’elle a déjà produit Gris d’Honneur, lui aussi par l’étalon

d’Axelle Nègre de Watrigant, Baroud d’Honneur, qui a gagné une course B à

Longchamp. La deuxième mère de la pouliche, Landlady (Arctic Tern), s’est

classée troisième du Prix de Flore (Gr3), et a également produit Lady Normandy

(Saint Estèphe), lauréate du Prix Zeddaan (L) et troisième du Prix d’Aumale

(Gr3).