Prix montgomery (gr3) : scrutin automnal

Autres informations / 20.10.2012

Prix montgomery (gr3) : scrutin automnal

Considéré

comme le Prix du Président de la République (Gr3) automnal, le Prix Montgomery

(Gr3) fait moins recette que son pendant printanier. Ils seront seulement

treize au départ, dont Pierrot Bay (Martaline), un pensionnaire de Thomas

Trapenard qui a le profil d’un sauteur d’élite. Deux fois placé de Grs3 sur le

steeple d’Auteuil, mais également quatrième du Prix des Drags (Gr2), il n’a que

5ans et son entourage lui a donné un programme préservé. Seulement septième

pour sa réapparition en septembre, il doit jouer un premier rôle dans ce très

gros handicap, qui a souvent servi de tremplin à de futures vedettes du

steeple. Cheval de train, qui aime user ses rivaux en imprimant son rythme,

Rubis sur Ongle (Robin des Champs) est certainement la première chance théorique

de ce Prix Montgomery. Après un repos estival au Haras de Saint-Voir, il vient

de faire une rentrée prometteuse sur les “balais”. Troisième des Prix des Drags

et du Président de la République, il sera redoutable samedi, d’autant qu’il se

sort des pistes lourdes. Tout comme Rubis sur Ongle, Estoril (Enrique) est

présenté par Guy Cherel. Il est plus connu en haies, discipline dans laquelle

il s’est placé de Groupe. Il abordera un parcours aussi long pour la première

fois, tout en portant le top weight de 72 kilos. Le professionnel mansonnien

sellera aussi Rushwell (Shaanmer), vainqueur de l’édition 2010 de ce Gr3, et

Dolcetto (Califet), moins performant ces derniers temps. Comme tout handicap,

ce Prix Montgomery est très ouvert et il ne faut pas oublier de citer Starnice

(Ragmar), pas confirmé en terrain lourd cependant, Karibiksturm (Samum),

prometteur troisième du Prix Violon II (L) et surtout Wetak (Antarctique) qui a

largement la pointure d’un Gr3 comme celui-ci.