Prix royal-oak (gr1) : a la recherche de nouveaux stayers

Autres informations / 28.10.2012

Prix royal-oak (gr1) : a la recherche de nouveaux stayers

Sportivement

parlant, l’édition 2012 du Prix Royal-Oak (Gr1) n’a pas fait recette. Le Qatar

Prix du Cadran (Gr1) n’avait déjà pas réussi à réunir les meilleurs et,

logiquement, le "Royal-Oak" a accentué cet état de fait. Il n’y a pas

de bons stayers outre-Manche et quelques-uns des bons Français ont logiquement

privilégié le Melbourne Cup (Gr1), plus facile face à des chevaux venant d’un

élevage basé sur la vitesse et bien mieux doté aussi. Aucun gagnant de Gr1 ne

figure parmi les partants du Royal-Oak qui va donc couronner une sorte de chef

de file dans cette catégorie…A priori, le cheval le plus sûr dans ce lot est la

3ans Dalkala (Giant’s Causeway), qui doit pouvoir tenir la distance de 3.100m.

Elle vient de se balader sur les 2.500m du Qatar Prix de Royallieu (Gr2) et le terrain

souple ne la dérange pas. C’est quasiment la plus titrée ici. Alors, il faut

voir en elle la favorite logique. Sa compagne d’écurie, Véréma (Barathea), n’a

pas mal couru dans le "Chaudenay" (Gr2) et l’imaginer sur le podium

n’a rien d’une utopie. Elle peut refaire Les Beaufs (Apsis), qui a surpris tout

le monde en partant de loin. Ce n’est pas certain qu’on le laisse faire cette

fois, puisque tout le monde a bien vu qu’il pouvait aller au bout en partant à

huit cents mètres du poteau. Dernier 3ans dans ce lot, Rollex Borget (Khalkevi)

a déjà battu Vérema et se sort du terrain. Sa récente sortie, où il a été battu

à Saint-Cloud après avoir été devant n’incite pas au plus grand optimisme. Mais

dans ce lot ouvert, tout est possible. Du côté des aînées se trouvent trois

Britanniques. Quiz Mistress (Doyen), efficace dans les Heritage Handicap

anglais, vient de gagner au finish le Prix Scaramouche (L), dans une arrivée

serrée. Elle tente de faire aussi bien que Be Fabulous (Samum), auteure du

doublé Scaramouche-Royal-Oak l’an dernier. Mais Quizz Mistress n’est sans doute

pas Be Fabulous, amené avec soin par André Fabre pour gagner le

"Royal-Oak". Placé de Gr1, Brown Panther (Shirocco) est le fer de

lance de l’écurie de Michael Owen. Il a couru beaucoup de grandes couses, mais

a toujours été dominé par les meilleurs. Ce cheval, sans doute un peu

surestimé, a le droit de viser un bon classement ici. Hurricane Higgins

(Hurricane Run) n’a pu se montrer dangereux dernièrement, mais c’était dans le

"Cesarewitch", le plus gros Heritage Handicap de l’année pour

stayers. Auparavant, il avait bien couru dans le Doncaster Cup (Gr2), terminant

troisième. S’il fait mieux Longchamp que son frère, Jukebox Jury (Montjeu), il

a parfaitement le droit de gagner ici. Enfin, il y a deux Français d’âge au

départ. Miss Lago (Exceed and Excel), deuxième de ce Gr1 l’an dernier, mais un

ton en dessous cette année. Huitième du Cadran, elle porte pour la première

fois les oeillères pleines pour tenter de redorer son blason. Silver Valny (Vertical

Speed) tente de mettre à profit son expérience et son aptitude au terrain lourd

pour se montrer dangereux ici.