Prix thomas bryon (gr3) : danger pour les males

Autres informations / 11.10.2012

Prix thomas bryon (gr3) : danger pour les males

Deux

femelles prennent part au Prix Thomas Bryon (Gr3) et, au "papier",

pour cet affrontement face aux mâles, leur chance est évidente. La performance

de What a Name  (Mr Greeley) dans le

"Jean-Luc Lagardère" (Gr1 - 2e) a montré que les pouliches pouvaient

actuellement rivaliser avec les mâles et ce Prix Thomas Bryon peut confirmer

cette tendance. D’autant plus qu’il faut se dire que les deux pouliches au

départ ici auraient pu courir dans une dizaine de jour le Prix des Réservoirs

(Gr3) à Deauville, face aux seules femelles. Gagnante du Critérium de Lyon (L),

Mélodique (Falco) y a fait grosse impression. Après quelques parcours de mise

en route, elle a compris ce qu’on attendait d’elle et son entourage, lui, a

compris qu’il valait mieux être patient. Une confirmation est attendue pour

Mélodique qui essaye le même doublé que Thewayyouare (Kingmambo), gagnant en

2007 du Critérium de Lyon, puis du "Thomas Bryon" avant de s’imposer

quelques semaines plus tard dans le Critérium International (Gr1). L’autre

femelle au départ, Kenhope (Kendargent), se teste pour la première fois dans

une course black type. Pour sa deuxième sortie, à Maisons-Laffitte, elle a fait

grosse impression dans un maiden qu’elle a survolé de la tête et des épaules.

Le terrain souple ne devrait pas être un souci pour elle. Trois des quatre

mâles au départ, respectivement deuxième, troisième et cinquième du Prix des

Chênes (Gr3), Visiyani (Rock of Gibraltar), US Law (Lawman) et Local Lover

(Choisir) ont montré qu’ils se tenaient de très près, en moins de deux

longueurs. Celui qui avait laissé la meilleure impression est Visiyani, le

moins expérimenté des trois : il était revenu très fort de l’arrière-garde. Us

Law est un cheval qui progresse et il ne s’était fait battre qu’à la fin à

Longchamp, tandis que Local Lover avait dû, pour sa part, mener la chasse.

Entre ces trois-là, le classement peut donc être bouleversé. Présenté par André

Fabre, Zenji (Hat Trick) va découvrir la distance de 1.600m. Il reste sur une

huitième place pas si décevante dans le Darley Prix Morny (Gr1) et il n’y

aurait aucune surprise à le voir jouer l’un des premiers rôles ici, même s’il

possède plutôt des origines maternelles de vitesse.