Qatar prix chaudenay (gr2) : top trip allonge le tir

Autres informations / 06.10.2012

Qatar prix chaudenay (gr2) : top trip allonge le tir

Point

fort de la filière pour stayers de 3ans, le Qatar Prix Chaudenay (Gr2) a pour

but de désigner le meilleur cheval de fond de cette promotion. Il n’est pas,

comme certains l’appellent, le St Leger français puisque, d’une part, ce n’est

pas un Gr1, et d’autre part, il ne fait pas partie de la triple couronne

tricolore. Mais le Prix Chaudenay n’en reste pas moins une belle épreuve à

gagner, celle qui lance le Week-End de l'“Arc”. Ce Gr2 revient souvent à des

chevaux ayant démontré leur classe sur des distances inférieures dans les Grs1.

C’est le cas de Top Trip (Dubai Destination), cinquième du Prix du Jockey Club

et du Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1), au prix de belles fins de course.

Poulain tardif, il fera un bon 4ans, mais auparavant, ce "Chaudenay"

lui permettrait de décrocher son deuxième Groupe, après son succès dans le Prix

Hocquart (Gr2). La distance de 3.000m, qu’il va découvrir, sera un plus pour

lui, qui tarde souvent à trouver son action, avant de finir à toute vitesse. Et

si l’on se souvient de son succès dans le "Hocquart", il avait

réalisé d’excellents temps partiels, qu'il lui suffirait de répéter pour

l’emporter. Lauréate de la course préparatoire, le Prix de Lutèce (Gr3), Verema

(Barathea) s’est complètement rachetée de son échec dans le Prix Michel Houyvet

(L), où elle n’a pas bénéficié d’un bon parcours. Le terrain très souple ne la

dérangera pas, puisqu’elle a une action adéquate. Son entraîneur, Alain de

Royer Dupré, est également un spécialiste de la course. Du Prix de Lutèce, on

peut aussi citer Canticum (Cacique), deuxième et Only a Pleasure (Montjeu),

troisième, deux poulains habitués à ces épreuves, mais auxquels il manque le

petit plus pour gagner à ce niveau.

LES

ETRANGERS POUR INVERSER LA TENDANCE

Les

étrangers ne sont pas vraiment à la fête dans ce Gr2, puisqu’ils n’y ont pas

brillé depuis 2005. Supplémentée par l’Irlandais Dermot Weld, qui a façonné

plusieurs stayers de haut vol tels que Vintage Crop ou encore Vinnie Roe, Pale

Mimosa (Singspiel) a peu d’expérience. Mais après sa démonstration à Galway,

elle a gagné son ticket pour Longchamp en enlevant sa Listed à York. Elle sera

redoutable, de même que Shantaram (Galileo) qui réunit toutes les conditions

pour gagner. Ce pensionnaire de John Gosden a décroché le Bahrain Trophy (Gr3),

au courage, sur 2.600m, et sur une piste souple. Il va arriver avec de la

fraîcheur sur le "Chaudenay" et peut l’emporter.