Qatar prix de royallieu (gr2) : des pouliches d’oaks vont en decoudre

Autres informations / 05.10.2012

Qatar prix de royallieu (gr2) : des pouliches d’oaks vont en decoudre

En

l’absence des 4ans, des pouliches ayant eu des ambitions dans les Oaks d’Epsom

et le Prix de Diane-Longines (Grs1) vont en découdre dans le Qatar Prix de

Royallieu (Gr2). C’est à une sorte de match Prix de Diane contre les Oaks

d’Epsom auquel il faut s’attendre avec quelques pouliches en embuscade qui sont

venues par d’autres chemins sur les courses de Groupe. La question est de

savoir si les meilleures pouliches sont celles qui ont terminé à distance du

duo Valyra (Azamour) & Beauty Parlour (Deep Impact) dans le

"Diane", ou bien si c’est celles qui se sont classées dans les six premières

à Epsom dans une course vraiment peu sélective.

DU COTE

DU "DIANE"…

Deux

pouliches ayant couru le Prix de Diane sont au départ : la quatrième, Forces of

Darkness (Lawman) est inscrite aux ventes de l'“Arc” – et la sixième, Dalkala

(Giant’s Causeway). Forces of Darkness a depuis empoché le Prix Minerve (Gr3) à

Deauville, sur 2.500m, pendant que Dalkala a terminé troisième du Prix de

Pomone-Haras d’Etreham (Gr2), également à Deauville et sur 2.500m. Si la

tendance du "Diane" se confirme, Forces of Darkness doit encore

terminer devant Dalkala, mais cette dernière possède une vraie aptitude à

Longchamp où, tout en se montrant très froide, elle a réussi à gagner lors de

ses deux sorties.

DU COTE

DES "OAKS"…

Les Oaks

d’Epsom délèguent deux pouliches, celle qui s'est classée deuxième, Shirocco

Star (Shirocco) et la sixième, Coquet (Sir Percy). Malgré le déroulement des

Oaks d’Epsom qui a laissé tout le monde sur sa faim avec un train peu sélectif,

Shirocco Star a confirmé en se classant ensuite deuxième dans l’équivalent irlandais,

étant seulement battue par Great Heavens (Galileo), supplémentée dans le Qatar

Prix de l’Arc de Triomphe. Shirocco Star est a priori bien meilleure que Coquet

et c’est elle que les françaises devront surveiller attentivement. Coquet a

pris la même roue que la tenante du titre, Sea of Heartbreak (Rock of

Gibraltar), puisque, comme elle, elle vient de se classer troisième de l’Arc

Trial de Newbury (Gr3).

PAR

D’AUTRES CHEMINS…

Quatre

autres pouliches ne sont pas passées par les classiques. La plus en vue, ce

sera certainement Preferential (Dansili), considérée en début d’année comme une

"pouliche de Diane". Elle est un peu compliquée sur le plan mental,

mais si elle trouve une course suffisamment sélective et qu’elle est bien

lunée, elle peut en doubler plus d’une dans la ligne droite, comme elle vient

de le faire dans le Prix des Tourelles (L) à Chantilly. Troisième du Prix

Cléopâtre (Gr3) derrière Dalkala, la Conquérante (Hurricane Run) est régulière

et montre toujours des progrès. Avec une piste assez souple, elle a

parfaitement sa place sur le podium. Grace of Dubai (Dubai Destination) n’a pas

le palmarès de ses rivales, mais elle est capable de finir elle aussi très vite

ses parcours. Dans une course avec du train, elle peut jouer un premier rôle.

Enfin, il faut voir un signe à l’engagement de Myrtlewood (Montjeu) dans ce

Gr2. Elle avait gagné une "B" en débutant à Compiègne à la manière

d’une pouliche de Groupe et n’a que peu couru depuis. Sa dernière tentative est

bien meilleure qu’il n’y paraît et son profil rappelle celui de Balladeuse

(Singpiel), avec laquelle André Fabre a enlevé ce "Royallieu" 2008 à

33/1…