Qatar prix du cadran (gr1) : un succès aux couleurs de l’europe

Autres informations / 09.10.2012

Qatar prix du cadran (gr1) : un succès aux couleurs de l’europe

Née en

France, élevée par des allemands, montée par un jockey italien et entraînée à

Chantilly par un Basque, Molly Malone (Lomitas) est un pur produit de l’Europe

des courses. La 4ans de Mikel Delzangles, qui remporte pour l’occasion son

deuxième Gr1 du week-end, s’est imposée dans le Qatar Prix du Cadran (Gr1), au

terme d’une course rythmée par son compagnon d’écurie Vadamar (Dalakhani), qui,

avec les oeillères, en a fait beaucoup devant. Molly Malone a eu une course sur

mesure, détendue dans le sillage du fils de Dalakhani et sans que personne ne

vienne à sa hauteur dans le parcours. À trois cents mètres du but, Molly Malone

a relayé son compagnon d’écurie et a filé vers le disque final, sans qu’aucun

de ses adversaires ne refasse un centimètre de terrain. Cette victoire vient

récompenser la régularité de la fille de Lomitas tout au long de la saison.

Celle-ci s’offre son premier Groupe au bon moment et ravit l’ensemble de son

entourage. « Elle cherchait son Groupe depuis le début de l'année, a confié son

entraîneur. Le terrain aujourd'hui a été parfait pour elle, c'est une nageuse!

Elle était aussi engagée dans le Prix de (Gr2) mais je trouvais le Prix du

Cadran moins relevé. C'est merveilleux ce qu'elle nous a fait aujourd'hui.

Quant à Vadamar, c'est de ma faute. Je n'aurais pas dû lui mettre les oeillères

car il en a trop fait devant et dans ce terrain, ça ne pardonne pas. » Molly

Malone a filé au poteau, tandis que Vadamar a sombré dans la phase finale,

laissant passer High Jinx (High Chaparral), qui, malgré son mauvais vouloir, a

réalisé une bonne fin de course pour subtiliser la deuxième place à Colour

Vision (Rainbow Quest) dans les dernières foulées.

HIGH

JINX ENCORE DEUXIÈME

Pour la

quatrième fois consécutive, High Jinx boucle son parcours sur une deuxième

place. Le pensionnaire de James Fanshawe restait sur des accessits à York et

Doncaster dans des Grs2 et a obtenu ce nouvel accessit au terme de la meilleure

course de sa carrière. « Cette performance est excellente, nous a confié son

entraîneur. C'était sa première fois sur une distance aussi longue et cela

ouvre de nouvelles perspectives. On a peut-être là un cheval de Gold Cup. Il

est engagé dans deux semaines à Ascot, mais il n'est pas sûr qu'il y coure, car

il a eu une course dure aujourd’hui. C'est un très bon résultat et nous sommes

très contents du cheval. »

COLOUR

VISION TIENT SON RANG

Vainqueur

du Gold Cup (Gr1) à Royal Ascot, Colour Vision tardait à montrer à nouveau le

niveau qui était le sien au mois de juin. Mais le représentant de l’écurie

Godolphin est un cheval de grand rendez-vous et il s’est complètement retrouvé

ce dimanche à Longchamp. Son entraîneur, Saeed bin Suroor, confiait avant la

course : « Le terrain n'est pas idéal pour lui, mais il a bien récupéré de sa

dernière course et a très bien travaillé depuis. Il ne faut pas le juger sur sa

dernière contre-performance qui doit être expliquée par le lourd poids qu'il

portait. » Colour Vision a bien voyagé sur les 4.000m du Prix du Cadran et a

conservé une très bonne troisième place en contenant jusqu’au bout Saddler’s

Rock (Sadler’s Wells), qui l’avait devancé lors de ses deux dernières sorties.

NIKITA

DU BERLAIS FAIT UN BON GALOP AVANT AUTEUIL

Candidate

à la prochaine Grande Course de Haies d’Automne (Gr1), Nikita du Berlais

(Poliglote) débutait dans la discipline du plat dans ce Prix du Cadran. La

championne de Robert Collet s’est montrée très allante dans le parcours et,

prise de vitesse à l’entrée de la phase finale, elle s’est relancée dans les

cent derniers mètres pour arracher la cinquième place, aux dépens de Goldtara

(Gold Away) et Vadamar.

AUX

ORIGINES DE MONSUN

Molly

Malone a été élevée par son propriétaire allemand Dieter Burkle, au haras de

Grandcamp, chez Éric Lhermite. Son pedigree est chargé d’origines allemandes,

via son père Lomitas, le géniteur de la lauréate du Qatar Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1) l’année dernière, mais surtout par sa lignée maternelle, qui

remonte au regretté Monsun. En effet, sa deuxième mère, Morning Queen

(Königsstu¨hl) est une propre soeur du champion en piste et au haras.

LE

PREMIER GR1 D’UMBERTO RISPOLI

Arrivé

cette année en France, l’Italien Umberto Rispoli n’a pas mis beaucoup de temps

à s’acclimater à son nouveau pays d’adoption. Il remporte pour l’occasion son

premier Gr1 en France, le jour le plus important de l’année. « Gagner mon

premier Gr1 en France, le jour de l'“Arc de Triomphe”, c'est tout simplement fantastique

! », a-t-il déclaré.