Qipco british champions long distance cup (gr3) : rite of passage fait un retour gagnant sur la piste de ses exploits

Autres informations / 21.10.2012

Qipco british champions long distance cup (gr3) : rite of passage fait un retour gagnant sur la piste de ses exploits

Rite of

Passage (Giant’s Causeway) faisait partie des trois vainqueurs de l’Ascot Gold

Cup (Gr1) au départ du Qipco British Champions Long Distance Cup (Gr3). Plus

revu depuis cinq cent dix jours et une place de Groupe, le pensionnaire de

Dermot Weld s’est imposé au courage dans l’épreuve vedette des stayers, lors de

ce British Champions Day. Pourtant, à l’entrée de la ligne droite, Fame and

Glory (Montjeu) s’est rapproché aisément et paraissait dominer la course. Mais

le protégé d’Aidan O’Brien a lâché prise et a fini seulement cinquième. En

cheval dur qu’il est,  Rite of Passage

est revenu lutter avec Aiken (Selkirk), qui a produit son effort en pleine

piste. Pourtant, Rite of Passage était loin dans le parcours, galopant parmi

les derniers. Mais, pour finir, cela ne l’a pas empêché de trouver les

ressources pour prendre un nez d’avance sur Aiken. Passant pour ne pas aimer le

terrain très souple, Askar Tau (Montjeu) a conclu troisième. Déception en

revanche avec les deux chevaux de Godolphin, Colour Vision (Rainbow Quest),

dernier, qui a pourtant eu un bon parcours, et Opinion Poll (Halling), incapable

de changer de vitesse dans la ligne droite. Son mentor, Mahmood Al Zarooni,

avait prévenu que son combat dans le Gold Cup (2e) avait laissé des traces.

LE GOLD

CUP ET CHELTENHAM : LE PROGRAMME ATYPIQUE DE RITE OF PASSAGE

Lauréat

du Fillies’ and Mare (Gr2) avec Sapphire (Medicean), Dermot Weld aura été l’un

des hommes de ce British Champions Day avec ses deux victoires. Il a expliqué,

au sujet de Rite of Passage : « C’est un cheval très spécial et il a eu du mal

à revenir. Les gens devaient se souvenir qu’il avait battu le record de la

piste lorsqu’il a gagné le Gold Cup. Mais il a eu des problèmes de tendons qui

l’ont handicapé. Le voir gagner constitue un "jour spécial" pour

nous. Cela fait deux fois qu’il revient après ce genre de problème. Par le

passé, j’ai pensé le mettre à la retraite, mais il a toujours montré l’envie de

courir. Nous avons pris notre temps avec lui et nous sommes récompensés. J’aime

ce cheval et je souhaitais qu’une chose : que Pat Smullen [son jockey, ndlr] le

ramène en un seul morceau. Cette victoire fait plaisir. À l’écurie, nous les

avons, lui et Famous Name, et ce sont des chevaux attachants. Nous espérons

maintenant pouvoir courir le Gold Cup 2013. Je vais parler avec ses

propriétaires, mais il est possible qu’il courre le World Hurdle (Gr1) face à

Big Buck’s. »