Queen elizabeth ii stakes (gr1) : excelebration, le dauphin peut devenir roi

Autres informations / 20.10.2012

Queen elizabeth ii stakes (gr1) : excelebration, le dauphin peut devenir roi

Le

tenant du titre des Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) n’est autre que Frankel

(Galileo). Et, pour lui succéder, qui est mieux placé que l’un de ses éternels

dauphins, Excelebration (Exceed and Excel) ? Battu deux fois par le géant au

premier semestre, Excelebration a enfin remporté son cette année, à l’occasion

du Prix du Haras de Frensay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1), grâce en

partie à une monte inspirée de Christophe Soumillon. Son entourage a évité le

Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), et c’est avec une certaine fraîcheur

qu’il va arriver sur cet engagement, dont il sera le grand favori.

ELUSIVE

KATE OU LA DOMINATION DES FEMELLES

On sait

que les femelles de 3ans sont meilleures que les mâles, et Elusive Kate

(Elusive Quality), seule pouliche au départ, peut faire galoper Excelebration.

Certes, le mâle l’avait nettement devancée à Deauville, mais elle courait de

façon rapprochée après son succès dans le Prix Rothschild (Gr1). Ensuite, elle

a subi la loi de Siyouma (Medicean) dans les Sun Chariot Stakes (Gr1). Elle a

montré dans les Falmouth Stakes (Gr1) qu’elle pouvait se sortir de pistes très

souples. Cityscape (Selkirk) fait partie des meilleurs milers mondiaux, et son

entourage a dû se réjouir que Frankel passe sur 2.000m. Il a un peu déçu dans

le Woodbine Mile (Gr1), où il s’est classé seulement troisième, sans réelle

excuse. Son entourage a expliqué qu’il n’était tout simplement pas dans un bon

jour. S’il se sort de l’état de la piste, ce qui devrait être le cas, il

devrait de nouveau monter sur le podium.