Racing post trophy (gr1) : deux engagements supplementaires de choix

Autres informations / 28.10.2012

Racing post trophy (gr1) : deux engagements supplementaires de choix

 

Avant le

coup, l’édition 2012 du Racing Post Trophy (Gr1) n’était pas très alléchante.

Seulement trois vainqueurs de Groupe, assez peu convaincants, au départ du

dernier Gr1 anglais de la saison, ce qui a motivé des engagements

supplémentaires; Kingsbarns (Galileo), impressionnant vainqueur lors de ses

débuts, mais aussi Van der Neer (Dutch Art), lauréat de ses deux premières

sorties dans des courses à conditions. Ces deux "supplémentés" ont

payé, puisqu’ils ont conclu aux deux premières places, le poulain d’Aidan

O’Brien, Kingsbarns, dominant celui de Richard Hannon. Dans une course menée

par Trading Leather (Teofilo) et Steeler (Raven’s Pass), le représentant de

Coolmore a attendu son heure au sein du peloton. À quatre cents mètres du

poteau, Joseph O’Brien n’avait encore rien demandé à son partenaire, tandis que

Trading Leather rentrait dans le rang. Le fils de Galileo a alors changé de

braquet, dominant en une seule fois Steeler et First cornerstone (Hurricane

Run) assez facilement. Devant, Joseph O’Brien lui a demandé de poursuivre son

effort, Kingsbarns s’est détaché,  mais

n’a pas créé un gros écart. « Il était très calme et a bien voyagé durant le

parcours, a confié son jockey. J’ai dû prendre l’avantage un peu tôt, mais j’ai

été emporté par mon élan. Il est encore très vert, mais je pense qu’il va

devenir très bon, aussi bien en bon terrain que sur des pistes souples. » Son

dauphin, Van der Neer, a pris l’option de l’extérieur, après avoir attendu en

dernière position. Il a fini avec de la vitesse, pour priver Steeler de la

deuxième place d’une encolure. First Cornerstone s’est contenté de la quatrième

place, en baissant de pied dans les cent derniers mètres. Le représentant de

Coolmore devient le premier fils de Galileo à triompher dans cette épreuve. Il

succède à son compagnon de couleurs et d’entraînement, Camelot (Montjeu), au

palmarès du Racing Post Trophy et offre ce titre pour la septième fois à Aidan

O’Brien.