Racing post trophy (gr1) : kingsbarns fait le grand saut

Autres informations / 27.10.2012

Racing post trophy (gr1) : kingsbarns fait le grand saut

Dernier

Gr1 de l’année outre-Manche, en plat, le Racing Post Trophy a pour vocation

d’ériger un cheval en futur favori du Derby d’Epsom (Gr1), ce qui n’empêchera

pas son lauréat de participer aux 2.000 Guinées, s’il a la vitesse pour cela.

Le passé du Racing Post Trophy témoigne de la qualité de la course, avec les

succès de Camelot, St Nicholas Abbey, Authorized, Motivator, American Post ou

encore High Chaparral. Six fois lauréat du Racing Post Trophy, Aidan O’Brien peut

ajouter un nouveau succès dans ce Gr1 à son palmarès. Lui qui avait plusieurs

engagés dans cette compétition n’en sellera qu’un seul : Kingsbarns (Galileo)

qu’il a d’ailleurs supplémenté pour le tarif de 17.500 £. Kingsbarns a enlevé

son maiden en débutant à Navan. Ce jour-là, il y avait lui et les autres. Après

avoir patienté dans le sillage des animateurs, il les a lâchés dans la ligne

droite, ne faisant que prendre du terrain sur ses rivaux, sans forcer. Comme

Camelot en 2011, il n’en sera qu’à sa deuxième sortie en compétition, mais le

lot de ce Gr1 n’a rien d’exceptionnel et il peut franchir plusieurs paliers

d’un coup. Son jockey, Joseph O’Brien, a expliqué à la presse anglaise : « Il

était un peu vert lors de ses débuts à Navan, mais il a vraiment gagné très

facilement. Il va devoir franchir un fossé important entre son succès de maiden

et ce Gr1. S’il fait une bonne course, nous serons contents. C’est souvent un

très bon cheval qui enlève cette course et Kingsbarns peut obtenir un bon

résultat. »

UN PETIT

COIN DE FRANCE

Aucun

Français n’est au départ du Racing Post Trophy, mais le favori de ce Gr1 est

issu de Beltisaal (Belmez), une jument entraînée par Philippe Lefèvre, trois

fois quatrième de petites courses à conditions, à Strasbourg, mais jamais gagnante.

Au haras, Beltisaal a produit deux vainqueurs de Grs3 : Belle Artiste (Namid)

et Sweeter Still (Rock of Gibraltar).

TRADING

LEATHER, COMME IBN KHALDUN ?

En 2007,

Ibn Khaldun avait signé le doublé Autumn Stakes (Gr3)-Racing Post Trophy. Le

pensionnaire de Jim Bolger, Trading Leather (Teofilo), va essayer de faire la

même performance. Deuxième pour ses débuts, puis deux fois lauréat, il est

l’opposition principale à Kingsbarns qui n’a qu’une sortie à son compteur.

Steeler (Raven’s Pass) est également issu d’un jeune étalon. Gagnant de trois

courses en cinq sorties, il a enlevé les Royal Lodge Stakes (Gr2) assez

sûrement. Il est confirmé sur la distance et peut se mêler à la lutte pour la

victoire. Invaincu en deux sorties, face à des lots difficiles à situer, Van

der Neer (Dutch Art) défend néanmoins la griffe "Hannon".