Reliable man peut se "retrouver" au canada

Autres informations / 14.10.2012

Reliable man peut se "retrouver" au canada

Les Canadian International Stakes (Gr1) sont le temps fort de la saison canadienne. Cet "Arc" local se tiendra dimanche, à Woodbine, non loin de Toronto. Un Français sera présent, Reliable Man (Dalakhani). Il défendra le glorieux passé des tricolores dans ce Gr1. Depuis 1973 et le succès du crack Secrétariat, les Français ont remporté cette compétition douze fois, et la dernière en date, c’était en 2011, lorsque Sarah Lynx (Montjeu) dictait sa loi, au prix d’une superbe monte de Christophe Soumillon. Deuxième favori de la course chez les "books", Reliable Man est précédé par Imperial Monarch (Galileo), le lauréat du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Le héros du Prix du Jockey Club (Gr1) 2011 n’a plus semblé aussi performant par la suite. Troisième du Prix Ganay (Gr1) en début de saison, il courait proprement. Mais, dernièrement, il a été battu nettement par Maxios (Monsun) dans la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3). Il ne semble plus avoir la même accélération que par le passé. La question est donc de savoir si un ancien gagnant classique peut redorer son blason en Amérique du Nord. Sur sa classe, Reliable Man peut le faire. Mais il trouvera face à lui quelques bons Européens. Et ce sont eux qui s’annoncent les plus dangereux pour lui. À commencer par le pensionnaire d’Aidan O’Brien, Imperial Monarch. Il a évité les Qatar Prix Niel (Gr2) et de l’Arc de Triomphe (Gr1) pour viser ce Canadian International. Reste qu’il effectuera son premier voyage et qu’il est encore très vert. Cependant, son grand braquet ne devrait pas le contrarier à Woodbine, une piste plus large que les canons habituels outre-Atlantique. Comme Imperial Monarch, Joshua Tree (Montjeu) a le Canada pour objectif depuis longtemps. En 2010, il avait gagné cette course, alors entraîné par Aidan O’Brien. Gagnant du Prix Kergorlay (Gr2) et troisième du Qatar Prix Foy (Gr2), le protégé de Marco Botti a l’habitude d’aller devant et il devrait bien se défendre dans la ligne droite pour, au moins, conserver une place. Très à l’aise en Amérique, Wigmore Hall (High Chaparral) a enlevé par deux fois l’épreuve préparatoire, le Northern Dancer Turf Stakes (Gr1). Il adore Woodbine et il peut dès lors prendre un accessit.