Abu sidra en force

Autres informations / 06.11.2012

Abu sidra en force

Cheval brutal auquel les courtes distances conviennent parfaitement, Abu Sidra (Shirocco) est resté invaincu en trois sorties à Chantilly. Depuis que Jean-François Bernard l’a spécialisé sur ce type de courses, le gris a toujours répondu présent, si l’on excepte sa sortie dans le Prix du Pin (Gr3), où le bon terrain ne l’a pas servi. Après avoir patienté dans le sillage des leaders, ne demandant qu’à galoper, Abu Sidra s’est détaché sûrement, laissant à trois longueurs Elenya (Lawman). « C’est son sport favori, a expliqué Jean-François Bernard, son entraîneur. Il avait une mauvaise leçon en débutant à Bordeaux, sur le mile, où il avait beaucoup tiré et nous avons mis ensuite beaucoup de temps à lui faire passer cette habitude. Carlos Lerner, qui a entraîné sa mère, m’a conseillé de le raccourcir, et cela a bien fonctionné. Malheureusement, il est rentré avec deux atteintes aux antérieurs, dont une pas bien placée. Nous avions programmé de le courir à Fontainebleau le 22 novembre, dans le Prix Zeddaan (L), sur 1.200m. J’espère que cela ne va pas contrarier nos plans… » Abu Sidra avait été acheté pour 60.000 € aux breeze-up Arqana de mai 2011, alors qu’il était présenté par le haras du Saubouas. Sa mère, Mary Doun (Smadoun), est une sœur de Kersimon (Simon du Désert), lauréat du Prix de Tourgeville (L). Sa troisième mère a gagné le Grand Prix de Marseille, de Lyon et le Vas d’Argent (Ls).