Belgarde decouvre le trace d’enghien

Autres informations / 02.11.2012

Belgarde decouvre le trace d’enghien

Bonne épreuve de haies pour chevaux de 4ans, le Prix Bûcheur présente un plateau relevé de huit chevaux parmi lesquels Belgarde (Kapgarde), la soeur du champion Bel la Vie (Lavirco). La représentante de la famille Papot est un véritable métronome sur les "balais" et va découvrir le parcours enghiennois, un tracé qui devrait convenir à ses aptitudes. En sept tentatives dans cette discipline, la protégée de Guillaume Macaire n’a été battue qu’une seule fois, lors de ses débuts à Auteuil dans le Prix Auricula. Mais à cette époque, Belgarde était une pouliche très généreuse qui avait du mal à gérer ses efforts. À force de patience et de travail, la pouliche s’est assagie et parvient progressivement à tempérer sa fougue. Lauréate de ses trois dernières sorties, elle tente la passe de quatre succès et retrouve sur sa route des adversaires qu’elle connaît bien, à l’instar de Centaure du Rheu (Cadoubel), qu’elle vient de devancer dans le Prix de Sauternes à Bordeaux-Le Bouscat. Ce dernier est avant tout un bon cheval de steeple-chase, fier de sa deuxième place dans le Prix La Périchole (Gr3), mais il a également quelques bonnes références sur les "balais", notamment une deuxième place en débutant dans le Prix Finot (L), derrière l’intouchable Usual Suspects (Goldneyev). Au début du mois de juillet à Clairefontaine, Belgarde s’était présentée sur les gros obstacles. Seulement troisième, elle avait été dominée par Blue Parcs (Maille Pistol), qu’elle retrouve. Le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a fini deuxième d'une autre épreuve le 21 juillet, mais n’a pas été revu depuis.

LE TROISIEME PARCOURS DE VITEX

Poulain honnête dans la discipline du plat, Vitex (Enrique) a débuté en obstacle au début du mois de septembre à Auteuil. Deuxième du Prix Achille-Fould (L), il a ensuite obtenu le même accessit à l’occasion du Prix Cadoudal. Vendredi, le protégé de Yannick Fouin va découvrir l’hippodrome d’Enghien et affronter le meilleur lot qu’il lui ait été proposé. Mais Vitex a des moyens et une marge de progression certaine. Le voir s’imposer ou figurer pour un bon classement serait loin d’être une surprise. Bournie (Kahyasi) va aussi découvrir le plateau de Soisy et effectuer en même temps une rentrée après plus de quatre mois d’absence. La pouliche de Jean-Paul Gallorini s’est endurcie à Auteuil et se retrouve opposée à Haim (Poliglote), un poulain qui cherche un premier succès en obstacle et qui s’est montré très régulier dans les gros handicaps d’Auteuil.