Breeders’ cup mile (gr1) : wise dan met les europeens k.o.

Autres informations / 05.11.2012

Breeders’ cup mile (gr1) : wise dan met les europeens k.o.

 

 

Coup de

tonnerre sur le Breeders’ Cup Mile (Gr1). Alors que cette épreuve semblait

promise aux européens avec la présence des meilleurs milers de l’année,

Excelebration (Exceed and Excel) et Moonlight Cloud (Invincible Spirit), c’est

la star américaine Wise Dan (Wiseman’s Ferry) qui a dominé la course. L’alezan

a pu se positionner juste derrière Obviously (Choisir), qui menait, et il a

fait facilement la différence dans la ligne droite. Animal Kingdom

(Leroidesanimaux) est la vraie note de la course. Pour sa rentrée après plus de

huit mois d’absence, il n’a eu l’ouverture qu’à quatre cents mètres du but et a

jailli pour prendre la deuxième place à Obvioulsy. Le lauréat du Kentucky Derby

(Gr1) 2011 se présentait de surcroît sur une distance où il n’avait jamais

vraiment brillé…Wise Dan, à l’inverse, est le vrai spécialiste du mile. Il

avait remporté tout ce qui se fait de mieux sur cette distance et sur le turf

de l’autre côté de l’Atlantique, dont les Shadwell Turf Mile Stakes (Gr1), à

Keeneland, la préparatoire américaine au Breeders’ Cup Mile (Gr1).  On pensait cependant que ce ne serait pas

suffisant pour devancer Excelebration. Bien qu’ayant eu un bon parcours, le

représentant de Coolmore n’a pas pu placer l’accélération qui avait

enthousiasmé à Ascot. Aidan O’Brien a justement évoqué le délai court entre les

deux courses (14 jours seulement). Après une saison chargée, où il a dû

affronter Frankel (Galileo) à plusieurs reprises, Excelebration était un peu

émoussé.

LE

PARCOURS EPOUVANTABLE DE MOONLIGHT CLOUD

Moonlight

Cloud, l’espoir français, a, elle, des excuses à faire valoir et la déception

se lisait sur les visages de son entourage. Ayant hérité de la stalle la plus à

l’extérieur, Moonlight Cloud s’est retrouvée loin de la tête, et, à chaque fois

que Thierry Jarnet a essayé de la rapprocher et de la cacher, il s’est fait

sortir. Dans ce cas, c’était mission impossible pour la pouliche. « Je suis

déçu. J’ai eu une mauvaise course, a confié le jockey. Ils m’ont toujours sorti

à l’extérieur… » Freddy Head a ajouté : « Certes, elle n’a pas eu la meilleure

des courses, car elle s’est fait sortir en face, mais elle aurait dû finir

mieux que cela. Je ne sais pas encore si elle restera à l’entraînement l’an

prochain. Il faut que nous en discutions avec son propriétaire. » Wise Dan est

de loin le meilleur produit de son père Wiseman’s Ferry, qui fait la monte pour

seulement 3.500 $ en Pennsylvanie. Ce fils de Hennessy a débuté sa carrière de

courses en Irlande, se classant notamment deuxième des Anglesey Stakes (Gr3) à

2ans. Il n’a couru que deux fois l’année suivante, aux États-Unis, remportant

le West Virginia Derby (Gr3). La troisième mère de Wise Dan est la française

Laquiola (Lyphard), lauréate du Prix de la Seine (L) et deuxième du Prix

Cléopâtre (Gr3).