Breeders’ cup turf (gr1) : little mike domine une nouvelle fois les europeens

Autres informations / 05.11.2012

Breeders’ cup turf (gr1) : little mike domine une nouvelle fois les europeens

Déjà

gagnant cet été de l’Arlington Million (Gr1) sur 2.000m face à des européens de

second plan, Little Mike (Spanish Steps) a placé la barre bien plus haut en

remportant le Breeders’ Cup Turf (Gr1) devant des chevaux comme St Nicholas

Abbey (Montjeu) et Shareta (Sinndar). Lancé au bon moment par Ramon Dominguez,

il a fait le trou nécessaire et n’a pas été rejoint. Little Mike est entraîné

par Dale Romans, l’un des meilleurs entraîneurs américains sur le turf, qui a

déclaré : « Aujourd’hui, on attaquait la distance de 2.400m et le cheval a été

phénoménal. Il ne cesse de progresser et, l’an dernier, tout le monde nous

aurait dit que c’était un miler, sans capacités sur de plus longues distances.

Finalement, nous nous sommes tous trompés et nous ignorons où se situent ses

limites. » Nous pouvons espérer que son entourage choisisse de les tester en

Europe, ses limites…

DU COTE

DES EUROPEENS

Pour

Shareta, ce fut un peu la même histoire que Ridasiyna (Motivator), la veille,

dans le Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Gr1). Attentiste, assez loin, elle a

fini vite mais trop tard. Après la course, Christophe Lemaire a raconté : «

Elle n’était pas loin du top de la forme qui a pu être le sien cette année,

mais ce tracé ne l’a pas vraiment avantagée. Si, dès le départ, on ne peut pas

prendre une bonne position, il est difficile ensuite de refaire beaucoup de

terrain. J’y ai un peu cru un moment donné, mais le poteau était déjà presque

là… » Concernant St Nicholas Abbey, le tenant du titre, Aidan O’Brien, a

analysé : « Il a fourni une bonne prestation. Il n’a pas accéléré aussi fort

que l’an dernier, mais il a eu une course dure dans l'“Arc”, lui qui a besoin

de bon terrain. Peut-être n’est-il pas encore revenu à son top. On ne peut pas

gagner à tous les coups… »