Coupe des anglo-arabes : la classe et le travail paient pour violon de brejoux

Autres informations / 19.11.2012

Coupe des anglo-arabes : la classe et le travail paient pour violon de brejoux

Lauréat

pour ses débuts sur les haies en début de meeting, Violon de Bréjoux (Balko) a

confirmé en dominant très sûrement ses rivaux dans la Coupe des Anglo-Arabes.

Alors qu’il avait attendu pour ses premiers pas, il a été monté de façon

offensive et a triomphé tout aussi facilement. Guy Cherel a détaillé : « Pour

ses débuts, il n’avait pas eu le meilleur des parcours, mais il l’avait fait

sur sa classe. Aujourd’hui, il a connu un parcours beaucoup plus limpide. Par

rapport à ses adversaires, et à cette période de l’année, il a beaucoup de

travail derrière lui, ce qui fait aussi la différence.»

LE FRERE

DE NABUCCO DE BREJOUX

Violon

de Bréjoux est un fils de l’excellente "Anglo" Éoline de Bréjoux

(Fast), lauréate du Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp, en 1995. Elle a

déjà produit Nabucco de Bréjoux (L’Escalator), qui fait partie des meilleurs

éléments de la race, ayant notamment remporté deux fois le Steeple National des

Anglo-Arabes, à Enghien. Quintessence (Nikita III), la deuxième mère du

poulain, était également une championne de sa race sur la piste.