Criterium de maisons-laffitte (gr2) : maisons-laffitte, aux couleurs europeennes

Autres informations / 06.11.2012

Criterium de maisons-laffitte (gr2) : maisons-laffitte, aux couleurs europeennes

Maisons-Laffitte

organise sa plus belle réunion automnale, ce mardi, avec trois Groupes au

programme. Dans chacune de ces compétitions, les étrangers détiennent des

premières chances. Point d’orgue de cette réunion, le Critérium de Maisons-Laffitte

(Gr2) ne déroge pas à la règle. Sur les dix partants, cinq proviennent de

l’étranger et ont des titres sérieux. Présenté par David Wachman, Three Sea

Captains (Choisir) n’a jamais dépassé la troisième place. Il reste sur deux

succès. L’un dans les Curragh Stakes (L), plus de trois longueurs devant Leitir

Mor (Holy Roman Emperor), lequel a terminé troisième des National Stakes (Gr1)

et deuxième des Dewhurst Stakes (Gr1) ensuite. L’autre dans une compétition

bien dotée, réservée aux chevaux ayant été vendus à Tattersalls. Ce jour-là, à

Fairyhouse, sur une piste gorgée d’eau, Three Sea Captains a eu une course

dure, mais son entourage lui a laissé plus d’un mois pour récupérer. De plus,

il se sort des pistes lourdes. Invaincue en deux courses, Viztoria (Oratorio)

s’est baladée dernièrement, en gagnant par sept longueurs. Son manque

d’expérience pourrait lui être préjudiciable, mais elle galope.

Boomshackerlacker (Dark Angel) est bien connu dans l’Hexagone pour avoir

décroché le Prix Saraca (L) à Maisons-Laffitte. Il a répété avec une troisième

place de Gr3 et peut jouer un bon rôle mardi. Entraîné en Allemagne par Mario

Hofer, Linngaro (Linngari) a débuté par un succès sur le sable et reste sur une

probante deuxième place, en terrain assoupli, dans le Prix Herod (L). Quant à

l’Italien Gordol du Mes (Exchange Rate), il paraît capable de suivre les traces

de Blu Constellation (Orpen), ancien lauréat de ce Gr2 (voir ci-dessous).

PENNY’S

PICNIC, CHEF DE FILE DES JEUNES SPRINTERS FRANÇAIS

Précoce

mais doué, Penny’s Picnic (Kheleyf) a rapidement montré toutes ses qualités en

piste. Mais, à chaque fois, il allait devant et son entourage a changé de

tactique en le faisant attendre dans le Prix Éclipse (Gr3). Et le bilan a été

positif puisque le protégé de Didier Guillemin s’est imposé très facilement.

Snowday (Falco) a, lui, enlevé le Prix du Bois (Gr3), il a très bien couru par

la suite, dans le Prix Jean-Luc Lagardère 

(Gr1), prenant la quatrième place. De retour sur les courtes distances,

le fils de Falco devrait bien se défendre. Troisième du Prix Éclipse, Chef Oui

Chef (Medecis) peut à nouveau prendre une bonne place.