Criterium de maisons-laffitte (gr2) : penny’s picnic dompte les fauves anglo-irlandais

Autres informations / 07.11.2012

Criterium de maisons-laffitte (gr2) : penny’s picnic dompte les fauves anglo-irlandais

Les

anglo-irlandais paraissaient difficiles à battre dans le Critérium de

Maisons-Laffitte (Gr2). Mais à l’image des deux autres Groupes au programme,

l’issue a été la même : un français a gagné ! Dans le Critérium, Penny’s Picnic

(Kheleyf) a réellement laissé une très belle impression, déposant trois

étrangers, Viztoria (oratorio), Boomshackerlacker (Dark Angel) et Three Sea

Captains (Choisir). Depuis qu’il attend et ne caracole plus aux avant-postes,

Penny’s Picnic est bien plus redoutable. Le test de la course d’attente s’était

bien passé dans le prix Eclipse (Gr3), qu’il avait enlevé brillamment. Son

entourage a donc renouvelé l’opération et Penny’s Picnic a attendu dans le

sillage de Snowday (Falco), à l’arrière-garde. très brillant en début de

parcours, il s’est calmé progressivement. Son nouveau pilote, Antoine Hamelin,

l’a déboîté à la Girafe, mais il a temporisé avant de le lancer dans les trois

cents derniers mètres. Penny’s Picnic s’est alors bien étendu, allant cueillir

son deuxième succès de Groupe très facilement, au prix d’une fulgurante

accélération. Entraîneur de Penny’s Picnic, Didier Guillemin nous a confié : «

J’avais dit au jockey de le monter plus loin, de le faire attendre pour ne

venir que le plus tard possible. Au début, comme la course n’allait pas très

vite, il était un peu bouillant. Il a produit un bel éclair de classe, un beau

changement de vitesse. Il a fallu lui apprendre à attendre et maintenant on en

récolte les fruits. Au départ, il n’y avait pas de chevaux dans ses courses

pour aller devant. Il va dans tous les terrains et débutera son année par le

prix Djebel. En attendant, il doit pouvoir tenir le mile. » De redoutable

sprinteur, Penny’s Picnic est devenu un futur postulant classique et a donc

changé de statut en cette fin de saison. La raison ? La nouvelle tactique

d’attente qu’il adopte maintenant et qui permettra de le rallonger en distance.

« C’est intéressant car, aussi bien Thierry Jarnet qu’Antoine Hamelin, nous ont

dit qu’il pourrait arriver aux 1.600m », a ajouté Thierry Delègue,

copropriétaire de Penny’s Picnic.

ANTOINE

HAMELIN : « UNE TRES GROSSE IMPRESSION »

Antoine

Hamelin découvrait Penny’s Picnic et a déclaré : « Il me laisse une très grosse

impression. J’ai eu une bonne course d’attente et il a placé une très belle

pointe de vitesse. Il était un peu allant en partant, mais sinon, il a avancé

quand je le lui ai demandé. »

LA BELLE

SEMAINE DE THIERRY DELEGUE

Thierry

Delègue a vécu une belle semaine. présent pour accompagner Flotilla (Mizzen

Mast), lauréate du Breeders’ Cup Juvenile Fillies’ turf (Gr1), à santa Anita,

il a gagné le Critérium de Maisons-Laffitte, quatre jours plus tard. Il nous a

avoué : « C’est vraiment une belle semaine pour moi, mais il faut rester

modeste. Penny’s Picnic a un beau changement de vitesse et sa victoire me fait

vraiment quelque chose, d’autant qu’il est là depuis le début de l’année ! »

Penny’s Picnic a débuté victorieusement dans la première course réservée aux

2ans, hors réclamer, en région parisienne. Et il est encore là le 6 novembre.

Un signe de qualité.

POURQUOI

PENNY’S PICNIC ?

Copropriétaire

de Penny’s Picnic, Guillaume de Saint Seine nous avait expliqué, au printemps,

les raisons du nom de Penny’s Picnic : « on l’a appelé Penny’s Picnic, car, en

1981, j’avais assisté au prix de Diane et c’est Mrs Penny qui s’imposait alors.

Le jour même, avec des amis anglais, nous avions fait un pique-nique, voilà

pour la petite histoire. »

VIZTORIA

ENVISAGEE DANS LES GUINEES IRLANDAISES

Viztoria

s’est très bien défendue dans le Critérium. Invaincue pour arriver sur ce Gr2,

elle a effectué une très bonne course, après avoir constamment évolué aux

premiers rangs. Elle s’est révélée dure à la lutte, mais n’a vu que passer

Penny’s Picnic à la fin. « C’est la première fois que Viztoria était obligée de

combattre car elle s’était imposée facilement lors de ses deux premières

courses, nous a déclaré Edward Lynam, entraîneur de Viztoria. Nous la

préserverons certainement pour les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1) car elle a

besoin de terrain souple. » Gagnant d’une des préparatoires, le prix Saraca

(L), Boomshackerlacker a fait illusion, mais a dû se contenter de la troisième

place, ne pouvant réagir dans les cent derniers mètres.

UN

DESCENDANT DE MRS PENNY

Penny’s

Picnic est un fils de Zerky (Kingmambo), placée une fois à 2ans outre-Manche.

Cette dernière est la propre soeur de Penny’s Gold, lauréate du prix Quincey

(Gr3) et d’un autre Gr3 aux États-Unis. La troisième mère de Penny’s Picnic est

donc Mrs Penny, véritable championne qui a gagné les Cheveley park stakes, le

prix de Diane et le "Vermeille"(Grs1). Elle s’est également placée

dans les "King George" et les 1.000 Guinées d’Irlande et d’Angleterre

(Grs1). La deuxième mère de Penny’s Picnic est Penny’s Valentine (Storm Cat),

que l’on retrouve également, au même niveau, dans le pedigree de Curren Black

Hill (Daiwa Major), poulain japonais encore invaincu et qui a remporté le

N.h.K. Mile Cup (Gr1). Penny’s Picnic a été élevé par Francis Montauban et a

été acheté 30.000 € par Thierry Delègue aux ventes d’octobre Arqana en 2011. sa

propre soeur est passée sur le ring des ventes d’août cette année et a été

achetée 190.000 € par Hugo Lascelles.