Criterium du languedoc (l) : sushi tuna, une intuition devenue black type

Autres informations / 09.11.2012

Criterium du languedoc (l) : sushi tuna, une intuition devenue black type

Le 6

octobre, la veille de l'“Arc”, Sushi Tuna (Halling) a remporté la deuxième

course de sa carrière et son deuxième "réclamer" d’affilée dans le

Prix Horse Racing Abroad. Elle était à "réclamer" à 30.000 €, et son

entourage l’a défendue– c’était d'ailleurs le seul bulletin – pour 34.300 €.

Malgré tout, pour sa sortie suivante, c’est sous les couleurs du haras de

Saint-Pair que Sushi Tuna s’est présentée dans le Critérium du Languedoc (L)…

Mystère ? Non, comme nous l’a expliqué Thierry de Chambord, manager du Haras de

Saint Pair : « En fait, c’est une pouliche que j’avais repérée lors de ses

sorties précédentes. J’en avais parlé à Monsieur Putsch et, le jour de sa

victoire à Longchamp, nous avons un peu hésité… Trop longtemps car nous n’avons

pas pu mettre un bulletin à réclamer. Le soir même, nous avons croisé son

entraîneur à la vente de l'“Arc” à Saint-Cloud et nous avons conclu l’achat à

l’amiable. »

OBJECTIFS

RELEVES A 3ANS

Attentiste,

à l’intérieur, dans le parcours, elle a fait le tour de plusieurs rivaux dans

la phase finale pour venir s’imposer assez nettement. Fille d’Halling, Sushi

Tuna n’est pas forcément une précoce et, comme l’indiquait son entraîneur,

François Rohaut, elle devrait pouvoir être rallongée : « Il faut féliciter son

nouveau propriétaire qui a fait l’acquisition de Sushi Tuna. Dès qu’elle est

arrivée à la maison, il était évident qu’il fallait tenter quelque chose avec

elle. Courir cette Listed était donc une évidence. Sur ce qu’elle fait là, je

pense qu’elle pourra être rallongée sans problème, au moins sur 2.000m à

l’avenir. C’est une fille d’Halling, il n’y a pas de raison qu’elle ne tienne

pas. » Thierry de Chambord nous a d’ailleurs confié qu’elle ne devrait pas

recourir cette année, et tentera sa chance dans les bonnes courses à 3ans.

Installé favori – en partie parce que son entraîneur est Jean-Claude Rouget –

Star Prince (Green Tune) a fait un instant illusion lorsqu’il a progressé, en

dedans. Mais Sushi Tuna l’a finalement dominé plus sûrement que ne l’indique

l’écart à l’arrivée. Star Prince se comporte bien et devrait pouvoir confirmer

au niveau Listed. Ce constat est le même pour Dance in the Park (Walk in the

Park), déjà troisième du Critérium de Bordeaux (L) le mois dernier. Elle a dû

lancer le sprint de bonne heure, ce qui lui coûte sans doute un meilleur

classement.

UNE MERE

ACHETEE PAR UN HARAS ESPAGNOL

Sushi

Tuna a été élevée par Yaguada Milagro, qui a acheté sa mère, Sleeping Storn

(Danehill Dancer) pour 22.000 Guinées en juillet 2007, à Tattersalls. Sleeping

Storm a gagné à 2 et 3ans au niveau class 4 et class 5. Sa troisième mère est

Soluce (Junius), gagnante d’un trial aux 1.000 Guinées (Gr3) en Irlande. Soluce

a produit Splice (Sharpo), gagnante de Listed.