Criterium international (gr1) : triple threat n’est qu’au debut de son ascension

Autres informations / 01.11.2012

Criterium international (gr1) : triple threat n’est qu’au debut de son ascension

Réduit

cette année à seulement six unités, le Critérium International (Gr1) va permettre

de revoir à l’oeuvre Triple Threat (Monsun), impressionnant lauréat d’une

course B sur ce parcours. Ce représentant du Team Valor a débuté à Deauville,

dans le Prix de Saon (B), en étant appuyé au betting. Poulain froid, il avait

été constamment sollicité dans le parcours avant de finir fort à la quatrième

place. Pour sa deuxième sortie, il a fini à la hanche de Global Bang (Manduro),

affichant d’évidents progrès. Mais c’est à Saint-Cloud, sur une piste assouplie

et sur le mile qu’il a vraiment dévoilé son potentiel. Moins débordé qu’à ses

débuts, il a passé le poteau ralenti par Maxime Guyon, quatre longueurs devant

Park Reel (Country Reel) qui, sans être un champion, est une bonne référence.

Logiquement, Triple Threat ne devrait pas "taper" loin dans ce Gr1 à

sa portée.

LOCH

GARMAN, AVEC LE LABEL BOLGER

Si l’on

ne connaît pas les limites de Triple Threat, celles de Loch Garman (Teofilo)

sont tout aussi inconnues. Le poulain de Jim Bolger n’a débuté que le 24

octobre dernier, dans un maiden disputé sur l’hippodrome vallonné et corde à

gauche de Navan. Monté près de la tête, Loch Garman s’est détaché

progressivement au prix d’une longue accélération, pour devancer de deux

longueurs Indian Chief (Montjeu), un représentant de Coolmore. Bien sûr, cette

unique tentative, il y a une semaine seulement, est difficile à juger. Mais si

Jim Bolger, qui ne manque pas de "lignes" chez les 2ans, a choisi cet

engagement, il ne faut pas prendre la candidature de Loch Garman à la légère.

LA

"LIGNE" DU PRIX THOMAS BRYON

Le Prix

Thomas Byron (Gr3), préparatoire à ce Gr1, a consacré Us Law (Lawman), devant

Kenhope (Kendargent). Les deux prendront part au Critérium forts d’une certaine

expérience et d’une aptitude avérée aux pistes assouplies. Mais il est bien

compliqué de tirer des enseignements du Prix Thomas Bryon, une course sans

train où celui qui a pris ses responsabilités en allant devant, c’est-à-dire US

Law, a été récompensé. Kenhope, elle, en était à son premier essai à ce niveau

et peut espérer une revanche. US Law avait été dominé à Longchamp, dans le Prix

des Chênes (Gr3), par Pearl Flute (Piccolo), supplémenté pour participer à ce

Gr1. Francis Graffard est allé tenter sa chance dans un Gr1 en Italie, où son

cheval a conclu troisième. Sur la longue ligne droite de San Siro, le mile

s’est avéré le bout du monde pour Pearl Flute selon son jockey, Umberto

Rispoli.Il va découvrir la corde à gauche et l’hippodrome de Saint-Cloud, mais

a déjà montré sa maniabilité, et son expérience peut faire la différence jeudi.

Défendant les mêmes couleurs que Pearl Flute, celles de Pearl Bloodstock,

Anna’s Pearl (Pivotal) est, lui, entraîné de l’autre côté de la Manche par

Ralph Beckett. En trois sorties, le poulain n’a pas encore gagné, mais il a

terminé quatrième du Tattersalls Millions Trophy (L), une Listed toujours

relevée et dominée cette année par Ghurair (Elusive Quality) et Havana Gold

(Teofilo), deux références chez les 2ans britanniques.