La hetraie et le hoguenet s’unissent autour de shakespearean

Autres informations / 20.11.2012

La hetraie et le hoguenet s’unissent autour de shakespearean

Nouvel entrant au haras de la Hêtraie en 2012, Shakespearean (Shamardal) quitte sa station initiale dans la Manche pour rejoindre le haras du Hoguenet dans le Calvados, où il fera la monte en 2013 pour 2.500 € poulain vivant. Le transfert du fils de Shamardal est le fruit d’une nouvelle collaboration entre les deux haras normands : « C’est un cheval que j’ai toujours apprécié, nous a confié Anthony Baudouin, du Hoguenet, et qui m’intéressait déjà quand Pascal Noue et ses associés l’ont rapatrié en France. » Shakespearean n’a réalisé qu’une saison au haras de la Hêtraie, qui reste toutefois le propriétaire du cheval avec un groupe d’investisseurs. « Il correspond parfaitement au profil de la clientèle du Hoguenet, nous a expliqué Pascal Noue, de la Hêtraie. Mon but est d’investir dans des étalons, mais pas forcément de les laisser en station à la maison. L’objectif, c’est que le cheval ait accès au maximum de juments et nous pensons qu’il sera mieux chez Anthony Baudouin. » Cette entente entre les deux haras est leur première collaboration sur un étalon. « C’est un moyen de nouer les relations et travailler ensemble, poursuit Anthony Baudouin. Nous avons toujours eu la même façon de penser sur le sujet et nous sommes ravis d’accueillir un étalon qui s’inscrit parfaitement dans la demande du marché actuel, basé sur la vitesse et la précocité. De surcroît, il s’agit d’un cheval dont la famille est bien connue en France. » Shakespearean est un fils de Paimpolaise (Priolo), une jument qui est elle-même la soeur de Pont Aven (Try my Best), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), vainqueur de Gr3 sur 1.000m et de Listed à 2ans, avant d’être mère de quatre vainqueurs au niveau black type.