La passe de trois pour espero

Autres informations / 29.11.2012

La passe de trois pour espero

En étudiant les performances d’Espero (Verglas), on peut se demander si ce représentant de Gérard Augustin-Normand n’est pas un cheval de début et de fin d’année. Mercredi, sur le tracé de Marseille-Vivaux, il a enregistré sa troisième victoire consécutive depuis le 25 septembre. En 2011, quand il avait 2ans, il avait gagné deux courses de suite à l’automne, à Lyon-La Soie – sur P.S.F. donc – avant d’enchaîner sur le meeting de Cagnes-sur-Mer l’année suivante où il s’est classé deuxième de Saônois (Chichicastenango) dans le Prix Policeman (L). Pris en valeur 45, Espero trouve son bonheur dans de bonnes courses à conditions et se montre polyvalent, puisqu’il est efficace de 1.600 à 2.000m sur P.S.F., mais aussi sur des pistes lourdes et collantes. Désormais, le choix des engagements va se restreindre suite à cette victoire dans une "B" et on pourrait, pourquoi pas, le voir à Cagnes-sur-Mer dans une épreuve comme le Grand Prix de la Riviera (L). Ici, Espero a gagné de peu mais de façon assez sereine face à Ostréa (Early March), animateur de l’épreuve, qui était un peu contracté dans le parcours. Troisième, Gogarty (Footstepsinthesand) a essuyé sa première défaite sur P.S.F. en quatre sorties sur cette surface. Il a refait beaucoup de terrain dans la phase finale et doit pouvoir encore progresser sur cette sortie. Acheté 28.000 € par Jean-Claude Rouget, son entraîneur, en octobre 2010, Espero est le frère de Queen’s Daughter (American Post), lauréate de ses deux premières courses à 2ans cette année. Cette famille remonte à Dubian, championne à 4ans en Italie, où elle est gagnante de Gr1 – elle est aussi placée dans les Oaks d’Epsom (Gr1) – et qui est devenue la mère de Golden Snake et Sayyedati.