Le jumele et le crystal cup pour nick williams

Autres informations / 17.11.2012

Le jumele et le crystal cup pour nick williams

En se déplaçant à Compiègne, Nick Williams a fait coup double. Le professionnel anglais a signé le doublé avec ses deux pensionnaires, Sarika (Grand Trésor) et Shalimar Fromentro (Martaline), dans le Grand Steeple-Chase Cross-Country de Compiègne. Et il s’est assuré définitivement la victoire dans le Crystal Cup 2012. Mission accomplie pour lui, qui n’a pas hésité à courir partout en Europe pour aller chercher la victoire dans ce challenge. Après Compiègne, dernière étape française du Crystal Cup, Nick Williams compte cinquante-neuf points contre vingt-sept pour son plus proche poursuivant, Patrice Quinton. Ce dernier a conclu quatrième avec Sulon (Passing Sale), ce qui lui a rapporté trois points, contre les vingt-deux glanés par Nick Williams, grâce à son jumelé. Dans la dernière étape du Crystal Cup, à Cheltenham, l’entraîneur britannique aura le bon Maljimar (Un Desperado), vainqueur de l’étape bellifontaine. Et comme il l’a avoué après Compiègne : « Je ne suis pas sûr que Shalimar Fromentro courre à Cheltenham, maintenant que l’on a gagné le Crystal Cup ! » Jockey de Sarika, Alain de Chitray poursuit sa belle année, d’autant qu’il remplaçait Régis Schmidlin, souffrant.

UN PREMIER CRYSTAL CUP POUR L’ANGLETERRE

Lors de ses deux premières années d’existence, le Crystal Cup était revenu à chaque fois à un professionnel français : Jérôme Follain. Pour la première fois, le challenge va donc sourire à un entraîneur anglais et justifier ainsi son aspect européen. Nick Williams a confié son sentiment après son premier Crystal Cup : « Je suis très heureux. Nous sommes allés partout en Europe, à Merano, en République Tchèque. Mais je dois avouer que le challenge est plus important pour ma femme Jane [propriétaire de Sarika et de Shalimar Fromentro, ndlr] car elle aime le cross. Je n’ai pas de secrets pour entraîner mes sauteurs, nous avons juste des obstacles en terre à l’entraînement. Ce doublé à Compiègne est magnifique. C’est la première fois de l’année que Sarika court bien. Le jockey l’a très bien monté et il a bien sauté. Je pense qu’il a plus de marge que Shalimar Fromentro. Et c’est un fils de Grand Trésor, dont les produits ont une vraie aptitude à l’obstacle. Sarika va certainement se reposer et viser des courses comme l’Anjou-Loire Challenge (L). » Nick Williams n’est pas le seul à s’être assuré la victoire dans le Crystal Cup, puisque l’un de ses pilotes, James Reveley, a d’ores et déjà course gagnée dans ce challenge, dans la catégorie "jockey".

LA COURSE

Portant des oeillères pour la première fois, Sarika a été placé rapidement parmi les derniers. Son compagnon d’entraînement, Shalimar Fromentro,  s’est installé au coeur du peloton, le long de la corde. En tête, quick baby (Le Balafré) et Kaldame (April Night) se sont relayés. Après le franchissement du passage de route, Sulon a pris le commandement. Progressivement, il va rendre la course sélective et accélérer, après le passage de la banquette irlandaise, pour tenter de creuser l’écart. Mais, à l’entrée de la ligne droite, après 5.400m d’efforts, Sulon s’est fait attaquer par Sarika qui, profitant des chutes dans le dernier kilomètre, celles de Sucess des Dunes (Al Namix), qui allait bien et de Kaldame, a regagné de nombreux rangs. Si bien qu’à l’entrée de la ligne droite, Sarika s’annonçait comme un lauréat possible, poursuivi, à quelques longueurs, par Shalimar Fromentro, sur lequel James Reveley ne bougeait pas. Entre les deux dernières haies, Shalimar Fromentro semblait capable de gagner et, sur le plat, il a pris le meilleur, un court instant, à Sarika. Mais après une lutte, Sarika lui a repris une courte encolure au passage du poteau. Auteur d’un bon parcours, Quick Baby a conservé au courage la troisième place, devant Sulon.

LE COUSIN DE LORD MIRANDE ET DE IPSO FACTO

Sarika est le cousin de deux bons sauteurs, Lord Mirande (Agent Bleu) et Ipso Facto (Le Riverain). Lord Mirande a remporté le Prix des Drags (Gr2) et s’est classé deuxième du Prix Heros XII (Gr3). Ipso Facto s’est, lui, classé troisième de Listed à Milan. Mère de Sarika, Arika (Le Riverain) a été une bonne AQPS en plat, remportant neuf compétitions. Sarika est son sixième gagnant.