Le language des bons pour parle moi

Autres informations / 02.11.2012

Le language des bons pour parle moi

En tête dès l’entrée de la ligne droite, à l’intérieur de l’animatrice Dalayna (Anabaa), Parle Moi (Montjeu) n’a eu besoin de personne pour s’imposer dans le Prix Douve (F), bonne course pour débutantes de la fin de saison. Le style est là pour cette pensionnaire de Pascal Bary appelée à devenir un véritable espoir pour la saison 2013. Après la course, son entraîneur disait : « Le matin, elle travaillait bien et pour ses débuts, elle le fait bien. C’est une fille de Montjeu, alors le terrain n’a pas été un souci et elle avait belle action ici. » Le lot de ce Prix Douve était de qualité et on va reparler de plusieurs pouliches battues ici. Parle Moi, qui les a dominées nettement, mérite donc une JDG Rising star.

LA "MIR" POUR KYUREM

"MIR" : meilleure impression de la réunion, cette note s’applique à Kyurem (Verglas). Montée à l’arrière-garde, évitant la bagarre en tête, elle a refait beaucoup de terrain pour venir prendre la deuxième place à Dalayna, qui semblait pourtant longtemps assurée de la deuxième place. Entraîneur de Kyurem, Tony Clout nous a raconté : « Elle travaille bien le matin et le terrain ne lui posait pas de problème à la maison. C’est une fille de Verglas, alors on voulait éviter pour ses débuts de la mettre trop dans la bagarre afin qu’elle apprenne son métier. Il n’est pas impossible qu’elle recoure cette année. Nous verrons s'il est possible de lui trouver une course, pourquoi pas. »

LA SOEUR DE TOI ET MOI

Parle Moi a été élevée par son propriétaire, Grundy Bloodstock. Franca Vittadini, qui s’occupe de cette entité, nous a raconté : « Parle Moi est la soeur de Toi et Moi, qui était également entraînée par Pascal Bary et a gagné en France le Prix Joubert (L). Aujourd’hui, Toi et Moi est poulinière et est pleine de Cape Cross. Parle Moi est le seul cheval que nous avons à l‘entraînement chez Pascal Bary. Auparavant, nous avions aussi Dormello en copropriété, mais le cheval est maintenant parti pour Dubaï. La mère de Parle Moi, Di Moi Oui est actuellement pleine d’Exceed and Excel. Elle a une pouliche foal par Teofilo et un yearling par Cape Cross. Di Moi Oui est aussi la mère de Moi Non Plus, une fille de Singspiel, qui a terminé deuxième des Oaks d’Italie et s’est cassée la jambe dans le Prix de Psyché à Deauville. »