Le premier gr1 de cheikh mohammed al thani

Autres informations / 04.11.2012

Le premier gr1 de cheikh mohammed al thani

En

s’imposant dans le Juvenile Fillies’ Turf (Gr1), Flotilla a offert un premier

succès de Gr1 à son propriétaire, le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani.

Thierry Delègue, qui manage ses intérêts hippiques, était présent à Santa Anita

et, au lendemain de la victoire de la pouliche, il est revenu pour noussur

cette première : « Au départ, cheikh Mohammad Al Thani tenait à avoir un

partant dans le Breeders’ Cup. Nous avions pensé initialement à What a Name (Mr

Greeley), qui semblait avoir le profil pour réussir là-bas,  et n’avions pas du tout envisagé ce programme

avec Flotilla. Mais, comme vous l’avez vu, dans le Prix Marcel Boussac, en

raison des circonstances de course, la pouliche n’a quasiment pas couru.

Quelques jours après la course, elle était dans une forme étincelante. Nous

avons alors pensé que le rythme des courses américaines, ainsi que le bon

terrain, lui conviendraient. Nous avons tenté l’aventure avec Flotilla plutôt

qu’avec What a Name, qui avait une vraie course dans le Prix Jean-Luc

Lagardère. » Pour Flotilla, les interrogations portaient surtout sur sa

capacité à gérer l’avant-course. « Je me souviens qu’à Chantilly, avant le Prix

d’Aumale, elle s’était beaucoup énervée dans le rond. Et quand j’ai vu celui de

Santa Anita, bondé avec quatorze partantes plus les poneys, je me suis fait du

souci. Finalement, la pouliche est restée calme. Pour nous, elle a eu une bonne

course. Christophe Lemaire est parvenu à la décontracter à l’arrière-garde, et

il l’a décalée assez tôt, car elle a absolument besoin de temps pour se mettre

en action. Ensuite, dans la ligne droite, il n’y avait plus de doute sur son

succès… » Flotilla a été achetée peu de temps avant le week-end de

l’"Arc" par cheikh Mohammed Al Thani. « C’est une pouliche que

j’avais repérée depuis un moment à l’entraînement, a poursuivi Thierry Delègue.

Nous avons donc entrepris des négociations pour l’acheter. Elles se sont

finalisées peu de temps avant le Prix Marcel Boussac. » Déjà titulaire de

places dans des Grs1 grâce à What a Name et Hermival (Dubawi), cheikh Mohammed

Al Thani a connu la consécration vendredi à Santa Anita. Avec seulement huit

pur-sang anglais à l’entraînement, le propriétaire qatari n’a donc pas mis

beaucoup de temps à atteindre le plus haut niveau. Et avec les deux 2ans What a

Name et Flotilla, 2013 s’annonce sous de bons augures. « Comme la pouliche a

apprécié l’hippodrome et le déroulement de la course, nous avons en tête de

revenir avec elle l’an prochain à Santa Anita pour y disputer une course comme

le Filly and Mare Turf, d’autant qu’elle n’aura pas de mal à tenir 2.000m. »