L’objectif de bassamba

Autres informations / 08.11.2012

L’objectif de bassamba

« Je ne voulais pas qu’elle ait un laps de temps trop long sans courir avant le Prix Fille de l’Air, c’est pourquoi avons couru ce Gr3. » Entraîneur de Bassamba (American Post), François Rohaut s’est assuré que sa protégée arrive dans les meilleures dispositions pour le Prix Fille de l’Air (Gr3), dernière occasion pour les pouliches de briller dans les Groupes, en France, cette année. Il lui a donc fait courir le Prix André Baboin (Gr3), dont elle s’est classée troisième. Lauréate du Prix de la Seine (L), cette soeur de Baïne (Country Reel), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), n’a pas encore trouvé son jour dans les Groupes. C’est peut-être pour jeudi, d’autant que le terrain lourd ne sera pas une gêne pour elle. Autre pouliche entraînée à Pau et détenant une bonne chance, Baino Rock (Rock of Gibraltar) s’est baladée dans le Prix Charles Laffitte (L) à Chantilly. La piste assouplie est une interrogation, mais sa soeur, Green Ridge (Green Tune), s’en sort parfaitement et Baino Rock est vraiment sur la montante.

CASACA, POUR SES ADIEUX A LA COMPETITION

Casaca (Medicean) n’est autre que le meilleur cheval entraîné en Espagne. L’an dernier, avec une ligne droite plus limpide, elle aurait pu remporter ce Gr3. Cette année, elle a connu quelques contretemps au printemps, un mal pour un bien. Ses courses à San Sebastián lui ont permis de revenir en forme au bon moment, cet automne, pour décrocher le Premio Memorial Duque de Toledo (A), l’“Arc” espagnol, à Madrid. Dans cette course, elle a attendu en dernière position, avant de mettre le clignotant à quatre cents mètres du but. Elle a alors remonté tout le peloton pour crucifier Pazifiksturm (Samum) aux abords du poteau. Depuis longtemps, son entourage a ce Gr3 en tête, avant que Casaca rejoigne le haras. Elle peut gagner.

BRASILEIRA, LAUREATE DE LA PREPARATOIRE

Double gagnante de Listed, Brasileira (Dubai Destination) a enlevé le Prix Panacée (L), la préparatoire à ce Prix Fille de l’Air (Gr3), grâce à une monte inspirée d’Antoine Hamelin. Elle dominait alors Gloomy Sunday (Singspiel) et Bassamba, qu’elle retrouve. En forme au bon moment, elle peut monter une nouvelle marche. Valeur sûre dans les courses principales, Gloomy Sunday finit souvent très bien ses courses et une place est à sa portée. Idem pour Clunia (Silent Times) championne en Espagne. Gagnante du Critérium International (A) à San Sebastián, puis des Oaks espagnoles (A), elle est surtout en forme l’été. Felipe Hinojosa l’a achetée en Espagne, car elle n’est autre que la soeur de Xanadou (Peintre Célèbre) et l’objectif est de lui faire prendre du black type avant le haras.