Princesse kap garde le meilleur pour la fin

Autres informations / 26.11.2012

Princesse kap garde le meilleur pour la fin

Le Prix Morgex (Gr3) peut servir de consolante au Prix Maurice Gillois (Gr1). Mais cette année, les participants au Gr1 du week-end international de l’obstacle n’ont pu se montrer menaçants. Le sommet de l’automne pour les steeple-chasers de 4ans s’est disputé sur un terrain particulièrement pénible, et les organismes ont été visiblement marqués. Princesse Kap (Kapgarde), qui a dominé la course de la tête et des épaules, aurait d’ailleurs pu participer au “Maurice Gillois”, mais Jean-Paul Gallorini a choisi la sagesse et a préféré pour sa pouliche le Prix Sytaj (L), qu’elle a remporté de quinze longueurs. « J’ai même été un peu timide, a confié l’entraîneur après la course. Elle aurait pu courir le Prix Maurice Gillois, mais comme mes chevaux ont connu des petits soucis en début de meeting, j’ai préféré les orienter sur des courses moins difficiles. Mais l’essentiel est là, elle a gagné son Groupe en steeple. Elle le méritait, car il ne faut pas oublier qu’elle avait battu Utopie des Bordes, future lauréate du "Maurice Gillois"… Il faut avant tout féliciter la jument et le jockey. Moi, je n’ai fait que mon métier…» Princesse Kap a d’ailleurs suivi le même parcours, avec la même réussite, que Kotkieglote  (Poliglote), également lauréate de ce Prix Morgex après avoir gagné le Prix Sytaj. Comme dans le Prix Sytaj, Princesse Kap a dominé toute l’épreuve. Elle a toujours galopé non loin de l’animateur, Argentique (Saint des Saints), et quand celui-ci a commis une faute au petit open-ditch, en penchant sur sa droite, elle s’est retrouvée en tête, seul Le Bel Anjou (Malinas) parvenant à rester à ses côtés. Plus tôt dans l’épreuve, Ucello Conti (Martaline), jamais dans le coup, était arrêté devant la rivière des tribunes, alors que Michto (Balko), l’un des chevaux les plus en vue, ne paraissant pas non plus dans un grand jour. Le gros open-ditch a d’ailleurs joué le rôle de juge de paix. Michto y a chuté, comme Marfaux (Martaline), et Puerto Chico (Saint des Saints). Dans le dernier tournant, seuls cinq chevaux étaient encore en course. Princesse Kap, Le Bel Anjou à ses trousses, Argentique, qui se montrait courageux, Mukonzi Has (Turgeon) et Sidi Bouknadel (Blackdoun).

ARGENTIQUE FAIT BRILLER LES YEUX D’AUGUSTIN DE BOISBRUNET

Mais Princesse Kap, qui a sauté toutes les difficultés à la perfection, n’avait pas brûlé d’énergie, et elle a fait nettement la différence sur le plat devant Le Bel Anjou, très à l’aise sur le steeple qu’il retrouvait, et Argentique, qui se comporte remarquablement pour son premier essai à ce niveau. A son sujet, David Cottin a confié : « C’est un cheval un peu droitier, alors je l’ai laissé chercher le bon terrain dans le tournant d’Auteuil. Il a fait une faute et nous avons perdu beaucoup de terrain. Il s’est bien relancé ensuite avant de demander à souffler dans le dernier tournant. Il est dur et a bien terminé. C’est un bon cheval. » Argentique était le premier partant dans un Groupe pour son jeune entraîneur, Augustin de Boisbrunet. « C’était un pari osé, et c’est beaucoup d’émotions pour moi aujourd’hui, a-t-il déclaré. C’est dommage qu’il ait fait une faute dans le virage. Il aurait pu finir plus près mais c’est bien le seul regret à émettre. Je suis très content, surtout pour ce cheval. »

UN NOUVEAU GROUPE POUR LA HETRAIE

Princesse Kap apporte une nouvelle victoire de Groupe cette année à l’élevage de Pascal Noue, après celle de Les Beaufs (Apsis) dans le Prix Royal-Oak (Gr1). L’homme du haras de la Hêtraie était ému, et nous a raconté : « C’est une belle histoire, car Jean-Paul Gallorini est un entraîneur qui fait attention aux éleveurs, et il m’associe toujours aux victoires de la pouliche. Princesse Turgeon (Turgeon), la mère de Princesse Kap, est une poulinière rêvée. Elle avait déjà produit Prince Pretender (Great Pretender), qui a gagné un Prix Finot (L) et Princesse Fiona (Malinas), également chez Jean-Paul Gallorini. Elle a une yearling par Kapgarde qui s’est accidentée à l’élevage et qui va donc rester poulinière. Elle a aussi une foal par Zambezi Sun, elle est pleine de Kapgarde et devrait retrouver Zambezi Sun l’an prochain. » Princesse Kap appartient à une famille que Jean-Paul Gallorini connaît très bien, celle de Nile Palace (Crystal Palace). Cette dernière est la troisième mère de Princesse Kap. Nile Palace n’a pas eu une grande carrière de compétitrice, même si elle a enlevé quatre courses. Elle est à l’origine de la souche développée par Sylvia Wildenstein, où l’on retrouve notamment le champion Nickname. Deuxième mère de Princesse Kap, Nile Princesse (Acteur Français) est morte jeune et n’a donné qu’un produit, Princesse Turgeon (Turgeon), la mère de Princesse Kap.

 

PRIX MORGEX

Gr3 - Steeple-chase - 155.000€ - 4.300m - Pour tous poulains et pouliches de 4 ans. Poids: 64k.

1RE PRINCESSE KAP (F4)

J. Nattiez (64) 6'05''33.

Kapgarde & Princesse Turgeon

Pr. : Mlle A. Berger

Ent. : J.-P. Gallorini - El. : Pascal Noue

2E LE BEL ANJOU (H4)

P. A. Carberry (67) 6 L.

Malinas & Epsibelle

Pr. : Ec. Centrale

Ent. : F.-M. Cottin - El. : Gildas Vaillant

3E ARGENTIQUE (H4)

D. Cottin (66) 3 L.

Saint des Saints & Olina

Pr. : J. Détré

Ent. : A. Adeline de Boisbrunet - El. : Alain Souchon

4e SIDI BOUKNADEL (H4)

G. Olivier (65) 3 1/2 L.

Blackdoun & Essaouira

Pr. : P. Yver

Ent. : J.-L. Guillochon - El. : Mlle Berengere Yver

5e DO YOU JUMP (H4)

B. Claudic (64) 3/4 L.

Trempolino & Dalamine

Pr. : Assoc. JP. Vanden Heede / H.Billot

Ent. : H. Billot - El. : Rene J. Wattinne

· Les autres partants dans leur ordre d'arrivée :

Mukonzi Has (Turgeon), Teejay Flying (Tiger Groom), Boulevard Auteuil (Discover d'Auteuil), Ucello Conti (Martaline), Marfaux (Martaline), Michto (Balko), Puerto Chico (Saint des Saints). Tombé : Michto (Balko), Arrêté : Ucello Conti (Martaline), Puerto Chico (Saint des Saints), Marfaux (Martaline). Boulevard Auteuil (Discover d'Auteuil). Tous couru.