Prix aladdin : belle lumiere se rachete

Autres informations / 05.11.2012

Prix aladdin : belle lumiere se rachete

Dans une

course menée par Martalentête (Martaline), Belle Lumière (Fantastic Light)

s’est rachetée de sa précédente sortie, la semaine dernière, durant laquelle

elle avait été arrêtée. Elle s’est en effet imposée à l’issue d’un bel effort

final qui l'a confrontée à Divine Nonantaise (Divine Light) et Stone Light

(Ballingary), deuxième et troisième de l’épreuve. Montée derrière le leader de

la course, Belle Lumière a attendu sagement son heure, pour progresser à

l’abord de la phase finale. Très bonne sauteuse, la pensionnaire d’Élie

Lellouche s’est montrée très courageuse pour l’emporter d’une longueur. Son

jockey, Anthony Lecordier,qui signait là sa première victoire depuis son

accident à la cheville, a d’ailleurs expliqué : « En dernier lieu,

malheureusement, elle n’avait pas bénéficié d’un très bon parcours et avait dû

être arrêtée. Aujourd’hui, je suis bien parti derrière les leadeurs et je ne me

suis pas affolé. J’ai sagement attendu la ligne droite finale pour commencer à

la solliciter. Elle n’avait pas beaucoup "consommé" pendant le

parcours et a pu fournir un bel effort final. Je pense vraiment que c’est une

bonne jument. » Belle Lumière présente un pedigree singulier pour une jument

d’obstacle. Sa mère, Bella Bianca (Barathea), gagnante à 2ans, est une

lointaine parente de Danseuse du Soir, lauréate de la Poule d’Essai des

Pouliches et du Prix de la Forêt (Grs1). Ses autres produits ont montré de la

précocité, gagnant dès l’âge de 2ans.