Prix de besançon (l) : tidara angel change d’horizon

Autres informations / 02.11.2012

Prix de besançon (l) : tidara angel change d’horizon

Vingt-quatre

heures avant le Grand Prix d’Automne (Gr1) qu’elle aurait pu disputer avec une

première chance, Tidara Angel (Oratorio) sera finalement en piste dans le Prix

de Besançon (L), l’ultime préparatoire à la Grande Course de Haies d’Enghien

(Gr3). Son entraîneur David Windrif a préféré l’option de la sagesse, en

envoyant sa protégée pour la deuxième fois à Enghien. D'autant qu'elle a été

victime de la maladie de Lyme, ce qui explique qu'on ne l'ait pas revue depuis

la mi-septembre. Gagnante des Prix Alain du Breil (Gr1) et Amadou (Gr2) après

avoir entamé sa progression dans les gros handicaps, elle a couru honorablement

dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) 2012, finissant sixième.

Lauréate pour son unique sortie à Enghien, elle s’adapte à tout et aime

patienter avant de produire sa fin de course tranchante. Sur le

"papier", même avec le top weight de 68 kilos, elle peut renouer avec

la victoire. Un autre vainqueur de Gr1 sera en piste dans cette compétition à

Enghien : Salder Roque (Muhtathir), également à l’honneur dans le Prix Alain du

Breil, cuvée 2010. Ensuite, il n’a pu vraiment confirmer, mais il a repris du

moral dans des épreuves à conditions et s’il est décidé, il sera dans le coup.

ZALIAPOUR

ET CHUCHOTEUSE, LES SPECIALISTES DU PLATEAU DE SOISY

Enghien,

c’est souvent une affaire de spécialistes. Pensionnaire de Charles Gourdain,

Zaliapour (Daliapour) a couru quatre fois à Enghien pour trois succès, dont un

dans le Prix Durtain (L). Véritable métronome, il devrait encore bien se

défendre. Gagnante de cinq épreuves sur l’hippodrome du Val d’Oise, Chuchoteuse

(Astarabad) est un peu moins percutante cet automne. Avec seulement 65 kilos

sur le dos, et sur sa vraie valeur, elle peut mettre tout le monde d’accord.

CATMOVES,

LA SURPRISE POSSIBLE

Catmoves

(Medicean) a connu un printemps remarquable, alignant trois succès consécutifs,

dont un dans le Prix Hardatit (L). Au repos cet été, elle vient d’effectuer une

rentrée en plat et prend part directement à ce Prix de Besançon. À Enghien, la

concurrence est moins relevée dans les bonnes courses sur les haies et elle

peut prendre un accessit. Plusieurs fois placé de Groupes, deuxième du Prix

Général de Saint-Didier (Gr3) sur cette piste et du Prix Léon Rambaud (Gr2), à

une courte tête de Questarabad (Astarabad), Comaro (Comte du Bourg) aurait une

première chance s’il répétait le même genre de performance. Mais à 8ans, il

n’évolue plus au même étage. Reste qu’à Enghien, il peut accrocher une place.

Tenant du titre, Misérable (Discover d’Auteuil) est une valeur sûre sur le plateau

de Soisy et devrait conclure dans les trois premiers. Quant à Libaute (High

Yield), elle vient se changer les idées à Enghien, après avoir enlevé le Prix

Pierre de Lassus (Gr3) 2011. Honorable sixième du Prix Carmarthen (Gr3), Lord

Prestige (Kapgarde) peut bien faire à ce niveau.