Prix du rond alicante (f) : ou l’on reparle de borgia…

Autres informations / 13.11.2012

Prix du rond alicante (f) : ou l’on reparle de borgia…

Trois

jours après le succès de Biscaya Bay (Dansili) à Chantilly, une autre

descendante de Borgia (Acatenango) s’est mise en évidence sur l’hippodrome des

princes de Condé. Baltic Baroness (Shamardal), issue d’une fille de la

championne allemande, a en effet débuté victorieusement dans le Prix du Rond

Alicante (F), réservé aux inédites de 2ans. La représentante du Gestu¨t

Ammerland a eu le bon parcours, dans le dos d’Arsheef (Hard Spun), et Maxime

Guyon a pu se faire emmener loin. Ce n’est que tout à la fin, au prix d’un

dernier coup de reins, que Baltic Baroness est venue mettre son nez devant

celui d'Arsheef. Finaliste (Zamindar) est également à créditer d’excellents

débuts, car contrairement aux deux premières, elle n’a pas eu un parcours

idéal, étant contrainte de progresser à l’extérieur, le nez au vent.

LA SOEUR

DE BALTIC ROCK

Baltic Baroness

est née de Born Wild (Sadler’s Wells), qui a gagné son handicap outre-Manche au

bout de sa quatrième sortie, pour l’entraînement de Sir Michael Stoute. Pour

ses débuts au haras, elle a donné Baltic Rock (Rock of Gibraltar), qui a débuté

cette année à 3ans, gagnant une Listed préparatoire au Derby allemand (Gr1),

dont il s’est ensuite classé quatrième. Après Baltic Baroness, Born Wild a un

yearling par Kandahar Run et une foal par Lope de Vega. Grande championne sur

la piste, Borgia, la deuxième mère de Baltic Baroness, a été plus décevante au

haras, même si elle a produit Bahama Bay (Dansili), quatrième du Prix de

Royaumont (Gr3). Borgia est également une soeur de Boréal (Java Gold), lauréat

du Coronation Cup et du Derby allemand (Grs1).