Prix general donnio (l) : le nouveau coup d’eclat de reglis brunel

Autres informations / 12.11.2012

Prix general donnio (l) : le nouveau coup d’eclat de reglis brunel

Vainqueur

du Prix des Drags (Gr2) l’année dernière, Réglis Brunel (Ungaro) tardait à

retrouver son niveau. Le protégé d’Éric Lecoiffier, dont il porte aussi les

couleurs, a refait parler de lui en venant à bout de Porto Rico (Vidéo Rock)

dans la phase finale du Prix Général Donnio (L). Tombé pour sa rentrée à la fin

du mois de septembre, Réglis Brunel ne faisait pas figure de principal favori,

tant l’opposition était importante, notamment avec la présence du tenant du

titre Remember Rose (Insatiable). « J’ai eu beaucoup de mal à le retrouver

depuis le Prix des Drags, confie son entraîneur. Il s’est fait un abcès au

garrot et nous avons mis presque un an avant de l’avoir aussi bien. Pour sa

rentrée, il a fait une mauvaise chute et aurait pu perdre la vie. Heureusement,

il est encore là et je savais qu’il était en bonne forme. Mais de là à le voir

gagner… Je me serais contenté d’une troisième ou d’une quatrième place. » Le

bon Réglis Brunel est bien de retour et il devrait maintenant se présenter au

départ du Prix Georges Courtois (Gr2), la consolante du Prix La Haye Jousselin

(Gr1). « C’était notre idée au départ. Courir cette Listed pour préparer le

Prix Georges Courtois. Nous verrons bien comment il récupère, mais en principe

il devrait prendre part à l’épreuve. »

PORTO

RICO VA PRENDRE DES VACANCES

Deuxième,

Porto Rico n’a pas démérité dans ce Prix Général Donnio. La grande machine de

Philippe Peltier ne s’est pas montrée très à l’aise dans le terrain pénible

d’Auteuil. « Il se sort de ce terrain, mais ce n’est pas vraiment sa tasse de

thé. Il n’a vraiment pas le même touché de sol qu’en bon terrain. Il a très

bien couru aujourd’hui, malgré sa grosse faute à la rivière du huit. Il va

prendre des vacances désormais et attaquera la saison 2013 de bonne heure. »

Porto Rico pourrait viser le Prix Robert de Clermont Tonnerre (Gr3), la

première épreuve préparatoire qui mène au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1).

LA

REHABILITATION DE RUBIS SUR ONGLE

Lourdement

tombé dans le Prix Montgomery (Gr3), Rubis sur Ongle (Robin des Champs) s’est

parfaitement réhabilité en prenant une bonne troisième place. Le protégé de Guy

Cherel a sagement attendu son heure au sein du peloton, contrairement à ce

qu’il a montré dans le gros handicap, où il a fait la course en tête, jusqu’à

son erreur au rail ditch and fence. « Il était tombé la dernière fois et

s'était sans doute un peu fait peur, a confié son entraîneur. C'est pour cela

qu'aujourd'hui il s'est montré très prudent. Mais je préfère et cela s'est bien

passé. C'était une bonne remise en confiance. Cela nous laisse la possibilité

de courir encore une fois, ou pas, avant la fin de la saison. »

LA

FAMILLE DE MOKA DE L’ISLE

Réglis

Brunel appartient à la famille du bon sauteur entraîné par Guillaume Macaire,

Moka de l’Isle (Video Rock), double gagnant de Listed à Auteuil et troisième du

Prix Ingré (Gr3) et de Lingot de l’Isle (Ragmar), vainqueur de dix de ses dix

sept courses. Moka de l’Isle et Lingot de l’Isle ont en effet pour mère Cérès

de l’Isle (Bad Conduct), dont la génitrice est Tigresse de l’Isle (Quart de

Vin), troisième mère de Réglis Brunel. Deuxième mère de Réglis Brunel, Fidoline

du Butel (Video Rock) a pris deux places en steeple, sous l’entraînement de Guy

Cherel.